Réglementation des programmes de jeux et des sports scolaires

18 octobre 2019
Les différents programmes de jeux et des sports scolaires sont normalement régis par la propre réglementation du pays. En Espagne, la réglementation varie d'une communauté autonome à une autre.

La présence du sport et de l’activité physique au sein des écoles et fondamental pour encourager le développement des compétences physiques, cognitives et sociales des enfants et des jeunes. Néanmoins, en Espagne, aucune loi-cadre au niveau national ne régit les programmes des jeux et des sports scolaires.

Chacune des dix-sept communautés autonomes qui conforment le territoire national bénéficient d’une autonomie pour dicter leur propre réglementation en la matière. Par conséquent, les communautés autonomes espagnoles doivent assumer les compétences que l’organisation et la promotion de l’activité sportive scolaire impliquent ; les agents éducatifs de chaque communauté doivent être en mesure de planifier et d’exécuter les programmes de jeux et des sports scolaires dans le cadre de la pédagogie du sport.

Voyons ensemble quelles sont les caractéristiques et les réglementations des sports scolaires en Espagne.

Que signifie « sport scolaire » en Espagne ?

Les sports scolaires

Selon le Conseil supérieur des Sports (Consejo Superior de Deportes – CSD), un sport scolaire (ou sport à un âge scolaire) regroupe toutes les « activités qui se pratiquent de façon organisée dans les centres scolaires, clubs, associations, etc., et auxquelles participent des élèves en âge scolaire ». En somme, le terme renvoie aux activités sportives réalisées dans le contexte scolaire, majoritairement dans le cadre de la matière « éducation physique et sportive ».

Les activités qui composent les programmes des jeux et des sports scolaires peuvent être pratiquées dans les propres installations des centres éducatifs des différentes mairies ou bien dans les infrastructures des clubs ou associations sportives.

Le principal objectif du sport scolaire n’est pas d’obtenir un diplôme ou des résultats sportifs. L’objectif de la matière « Éducation physique et sportive » est surtout de transmettre les concepts pratiques, techniques et tactiques pouvant aider les enfants et les adolescents à se développer dans leur vie personnelle et professionnelle, qu’ils se consacrent ou non au sport dans le futur.

Sports scolaires, compétitions et événements internationaux

Chaque année, c’est au Conseil supérieur des Sports que revient la mission de convoquer les championnats d’Espagne en âge scolaire par sélections régionales. À ces événements, participent aussi bien les fédérations sportives que les propres communautés autonomes.

Par ailleurs, l’Espagne est membre de plein droit de la Fédération internationale du Sport scolaire (ISF). Par conséquent, le pays participe chaque année aux compétitions et événements internationaux convoqués par cette entité. Sur le site officiel du Conseil supérieur des Sports, il est possible de suivre l’actualité des championnats sportifs scolaires.

Le Conseil supérieur des Sports prévoit, qui plus est, « différentes formes de régulation et organisation » ; « par conséquent les compétitions n’ont pas besoin de toujours être excessivement réglementées ».

Encore une fois, les résultats ou les récompenses ne constituent pas le principal objectif ; c’est le potentiel ludique, éducatif et divertissant du sport qui prime. Avec ces événements locaux et internationaux, il est question d’encourager l’esprit d’équipe. Il s’agit aussi de montrer l’importance de l’activité physique au quotidien pour un style de vie plus sain.

Programmes des jeux et sports scolaires : comment sont-ils structurés au sein des différentes communautés autonomes ?

Course à pied entre enfants

Les communautés autonomes exercent le rôle d’agent promoteur du sport scolaire via la création de plans. Elles organisent les programmes de jeux et des sports scolaires. À l’heure actuelle, nous sommes encore loin d’une uniformité en la matière. Et ce, aussi bien au niveau des terminologies qu’au niveau de la structure pédagogique des plans sportifs.

Même au sein d’une même mairie, il est commun de trouver plus d’un programme de différente durée combinant à la fois cours théoriques, entraînements, activités de loisirs et participations aux compétitions régionales, nationales et éventuellement internationales.

En Andalousie, par exemple, le plan sportif scolaire est plutôt dynamique. Il est généralement composé de quatre programmes qui se déroulent d’octobre à juin :

  • le sport à l’école et les écoles sportives ;
  • rencontre sportive scolaire (championnats d’Andalousie via l’Institut andalou du Sport – Instituto Andaluz del Deporte – IAD) ;
  • d’autres programmes, tels que le Programa Andaluz de Identificación de Deportistas en la Escuela ;
  • le programme sportif de collaboration transfrontalière : Andalousie – Algarve (Portugal).

Par ailleurs, il convient de garder à l’esprit que chaque communauté autonome possède sa propre législation sportive, bien que la Loi du Sport de 1990 soit en vigueur sur tout le territoire national.

Pour toutes ces raisons, si nous souhaitons trouver des détails plus spécifiques sur les orientations légales pour la constitution des programmes des jeux et des sports scolaires, nous devons consulter les règlementations en vigueur dans chaque communauté autonome. Généralement, ces informations sont disponibles sur le site officiel.

  • Ley del deporte. Extraído de: https://www.csd.gob.es/es/csd/organizacion/legislacion-basica/ley-del-deporte
  • Web del Consejo Superior de Deportes. Extraído de: https://www.csd.gob.es/es/promocion-del-deporte/deporte-en-edad-escolar/introduccion-y-direcciones-de-contacto