Les curiosités du mondial de MotoGP

· 6 février 2019
Si vous aimez le motocyclisme, vous ne pouvez pas manquer les informations étonnantes que nous allons vous présenter ici. Savez-vous qui a été le pilote le plus rapide en course ? Et qui est celui qui gagne le plus d'argent ?

Le mondial de MotoGP est une authentique fourmilière : motos, pilotes, équipes, ingénieurs, mécaniciens, des dizaines de pays et de circuits… c’est tout un monde qui mérite d’être connu. Ci-dessous, vous allez trouver cinq informations que vous ne connaissez probablement pas sur ce sport. Ne les ratez pas !

Mondial de MotoGP : tout ce que vous devez savoir

1. Dans les pays musulmans le champagne sur le podium est sans alcool.

Le champagne est un élément incontournable de tous les podiums dans le monde des sports mécaniques. Depuis plus d’un siècle, toute victoire se fête avec cette boisson pétillante.

Ce type d’alcool est synonyme de victoire, célébration et succès : c’est pourquoi, il ne peut jamais manquer. Le problème commence quand boire de l’alcool implique un délit…

Dans les pays musulmans, l’acool est interdit. C’est une règle très stricte que la plus haute instance du motocyclisme est obligée de respecter lors des épreuves dans ces pays. Comme le champagne est quelque chose d’essentiel sur le podium, l’organisation du mondial de MotoGP opte pour l’utilisation d’une boisson appelée Waard.

Il s’agit d’une boisson gazeuse sans alcool qui remplit la fonction du champagne. Vous ne vous êtes sûrement pas rendu compte que ce n’est pas du champagne, car à vu d’oeil la différence est quasi inexistante.

En ce qui concerne le goût, il est, selon ce qui se dit, similaire à un jus de fruits, par conséquent les pilotes remarquent tout de suite la différence.

2. Les combinaisons sont fabriqués avec de la peau de kangourou

Les combinaisons représentent le vêtement de sécurité par excellence. Leur utilisation est obligatoire –  bien évidemment – et grâce à elles les pilotes sortent indemmes de blessures ou de situations extrêmes et ce, dans la majorité des cas.

La combinaison est en contact avec l’asphalte quand les pilotes prennent des virages serrés et doivent résister aux chutes.

pilote-motogp-andrea-dovizioso

En raison de ces fonctions, elle doit être fabriquée dans un matériel résistant, léger et souple. Le matériel qui s’adapte le plus à ces caractéristiques est la peau de kangourou. Et oui, étonnamment, les combinaisons de tous les pilotes de la grille sont fabriquées avec ce matériel.

Pour le moment, il semblerait qu’ils continueront de les fabriquer avec la peau de kangourou, malgré le fait qu’il existe chaque fois plus d’opposants à l’utilisation de peaux pour la fabrication de textile.

3. La dénomination MotoGP a seulement 16 ans d’histoire

Quand nous entendons parler du mondial de MotoGP, nous l’associons à quelque chose d’historique. En dépit du fait que cette compétition compte sur une longue experience, ce ne fut pas avant l’année 2002 que la catégorie reine commenca à s’appeler MotoGP.

Jusqu’alors, elle s’appelait 500cc. Avec l’arrivée de nouvelles règles pour la saison 2002, les motos sont passées à 990 cc. Par conséquent, utiliser l’ancienne dénomination n’avait plus de sens.

Le reste des catégories a aussi changé d’appelation au fils des années. Jusqu’en 2010, la catégorie de Moto2 portait le nom de 250cc et celle de Moto3, 125cc.

Pour le moment, il ne semble pas y avoir de modification de dénomination prévue. Actuellement, elles ont une grande popularité et sont devenues une grande marque, spécialement celle de MotoGP.

4. Andrea Iannone détient le record de vitesse

Le mondial de motocyclisme est synonyme de vitesse. Il est impressionnant de voir comment les pilotes prennent les lignes droites et passent les virages à des vitesses stratosphériques.

Presque tous les ans, les records de vitesse sont améliorés sur les circuits. Cela est dû au fait que les équipes tout comme les pilotes cherchent toujours la limite et tentent de se surpasser, et bien sûr, de battre leurs coéquipiers.

À ce jour, le record du pilote le plus rapide de l’histoire du mondial de MotoGP est détenu par l’italien Andrea Iannone. Lors de la course du Grand Prix du Mugello 2016, il atteignit la vitesse impressionante de 354,9km/h.

Iannone a obtenu ce record au cours d’une lutte acharnée avec son coéquipier Andrea Dovizioso. Il détenait déjà le record précédent, par conséquent il semble que personne, pour le moment, ne va lui retirer ce record.

jorge-lorenzo-ducati

5. Qui est le pilote le mieux payé ?

Les salaires sont des vrais secrets dans le monde du sport. On spécule souvent à leur sujet et des rumeurs courent. Mais il est très difficile de savoir avec certitude quel est le chiffre exact qu’empoche chaque pilote pour monter sur la moto.

De plus, il faut souligner que les salaires sont complétés par les millions de contrats publicitaires. Par conséquent, il est encore plus difficile de connaître les vrais revenus des pilotes.

Actuellement, le pilote le mieux payé est Jorge Lorenzo avec un total de 15 millions d’euros, suivi de Marc Marquez, qui empoche environ 12 millions d’euros au total. En troisième position on retrouve Valentino Rossi avec 10 millions d’euros.

En dépit du fait qu’il est le troisième pilote le mieux payé, Valentino Rossi est celui qui touche le plus d’argent, avec une grande différence sur les autres. C’est grâce à son équipe VR46, au merchandising et à ses millions de contrats publicitaires.

En définitive, on s’aperçoit que le mondial de MotoGP est tout un monde en soi. Les fanatiques de la catégorie pourront passer des heures et des heures à obtenir des informations comme celles-ci. Et on en ignore encore beaucoup.