Les pilotes du MotoGP qui créent le plus de polémiques

Nous nous sommes tous sûrement déjà retrouvé dans une situation de confrontation, qu'elle soit personnelle ou sportive à un certain moment de notre vie. Cependant, pour ces as du motocyclisme, les conflits ont tendance à se répéter assez fréquemment.
 

Certains pilotes du mondial de MotoGP sont souvent au centre des polémiques. Ils ont même l’habitude de faire la une des journaux et revues. Comme s’ils avaient un aimant à problèmes, ils ont dans la majorité des cas quelque chose à voir avec ce qui se passe. Nous analysons donc ci-dessous les pilotes les plus polémiques de la grille actuelle du MotoGP.

Les 3 pilotes du MotoGP qui créent le plus de polémiques

1. Valentino Rossi

On dit souvent que Valentino court toujours à la maison. En effet, où qu’il aille il compte sur des milliers de fans et la couleur jaune innonde les tribunes.

Malgré cela, Rossi a aussi beaucoup de détracteurs, principalement à cause de son parcours qui fait polémique. Que vous soyiez ou pas fanatique de ce talent italien, il est vrai que c’est un pilote que l’on ne peut qu’aimer ou détester. Il ne laisse personne indifférent. Nous allons donc souligner certaines de ses actions les plus polémiquées :

  • Grand prix de Jerez 2005. Au cours de cette saison, Rossi et Gibernau ont vécu une forte rivalité. La course touchait à sa fin et les deux pilotes luttaient pour la victoire en s’échangeant constamment les positions. Quand ils débouchèrent sur le dernier virage, Sete était en tête et Rossi le dépassa en traçant un virage assez large. Gibernau, qui roulait sur la partie extérieure termina hors de la piste. Rossi gagna donc la course et Gibernau après être revenu en piste ne put que terminer en deuxième position.
pilotes

  • Grand prix de Malaisie 2015. Le mondial arrivait dans sa dernière ligne droite et Rossi et Márquez se disputaient le titre. La tension entre les deux pilotes était impressionnante : ils avaient une sérieuse envie d’en découdre. Dès le premier virage, Marquez se montrait très agressif et Rossi ne lui cédait pas un seul millimètre. Finalement, dans une manoeuvre des plus polémiquées qui n’ait jamais existées, Rossi tendit la jambe et Marquez termina au sol. Comme conséquence de cette action, Rossi fut sanctionné et dut remonter depuis la fin de la grille lors du Grand Prix de Cheste.

2. Aléix Espargaró

Le frère aîné des Espagaró a été, plus d’une fois, le protagoniste des unes. Et ce, pas précisément pour ses bons résultats. S’il est vrai qu’il n’a jamais eu de comportement créant la polémique ou de grands problèmes avec un autre pilote, il a fait parlé de lui en dehors des pistes.

C’est la fois où il se prononca au sujet de la situation de la Catalogne qu’il causa le plus de polémique. Quand les journalistes lui posèrent la question, le pilote catalan se positionna en faveur de l’indépendantisme et s’étala sur le sujet.

 

Ces paroles ont accaparé toutes les unes des journaux les jours suivants. De plus, elles ne furent pas au goût de plusieurs de ses sponsors.

Une autre fois, Aléix Espargaró fut verbalisé par la Garde civile alors qu’il s’apprêtait à conduire jusqu’au circuit de Motorland. En effet, les agents ont pris Espargaró en flagrant délit puisqu’il grillait un stop. Ils lui firent donc immobiliser le véhicule.

Loin d’en rester là, les agents se rendirent compte que le pilote conduisait alors qu’il ne lui restait plus de points sur son permis. Sa conduite « limite » laissait donc de nouveau à désirer.

3. Jorge Lorenzo

S’il est vrai qu’actuellement Jorge Lorenzo n’est pas considéré comme un pilote polémique, il le fut cependant dans ses saisons en 250 cc et en 125 cc. En effet, durant sa participation dans les catégories inférieures, son pilotage était très risqué et agressif. Ce qui lui valu de grandes sanctions.

pilotes

Après son départ de chez Yamaha, Jorge Lorenzo n’a pas retrouvé le sourire malgré le fait d’avoir éliminé le problème de Rossi.

En MotoGP sa carrière fut marquée par de grandes rivalités principalement avec Dani Pedrosa, mais pratiquement jamais de comportement créant la polémique.

 

Lors du Grand Prix du Japon en 2005, Jorge Lorenzo fut sanctionné pour doubler De Angelis de manière dangereuse. La manoeuvre fut tellement risquée que la FIM décida de ne pas le laisser courir lors de la course suivante. Pour situer le contexte, il s’agit d’une des sanctions les plus dures pouvant être imposées à un pilote.

De plus, Jorge Lorenzo se caractérise aussi pour son franc parler. Cela lui a d’ailleurs valu a de multiples reprises d’être impliqué dans certaines polémiques avec d’autres pilotes.

Des phrases telles que « Iannone mérite une sanction » ou  » Comme c’est Valentino Rossi, il n’a eu pas eu la pire sanction » ne lui permettent pas d’avoir une étroite amitié avec certains pilotes.

En dehors des circuits, Jorge Lorenzo s’est retrouvé au coeur de la polémique quand il décida de montrer sa maison à travers une vidéo.

Alors qu’il parcourait les différentes pièces de sa maison de luxe, on pouvait voir à différents endroits de la maison des filles en bikini. Étant donné le remous médiatique, le pilote mallorquin de MotoGP décida finalement de supprimer la vidéo.