Conseils pour mesurer la fréquence cardiaque

Tous les organes du corps sont importants. Mais si vous devez en surveiller un, c’est votre cœur et son fonctionnement. Autrement dit, la fréquence cardiaque. Il est vrai que cette dernière peut varier en fonction de l'activité physique. Il est néanmoins important de comprendre comment elle fonctionne et pourquoi elle varie.
 

Nous valorisons la vie elle-même lorsque nous faisons référence au cœur. Que vous participiez à une activité physique ou non, la fréquence cardiaque ou les fois où votre cœur se contracte et se détend en une minute, peuvent vous indiquer la quantité de puissance anaérobique dont l’organisme a besoin.

Votre fréquence cardiaque : comment la connaître ?

Le cœur a une fonction centrale : pomper. Et il doit se contracter chaque fois qu’il le fait, et générer une impulsion pouvant apporter du sang et l’oxygène nécessaire à tout l’organisme pour réaliser les fonctions des activités quotidiennes et des exigences physiques d’un sport.

Mais ce n’est pas si simple, car, en raison du grand nombre de ramifications du corps, cette impulsion du cœur doit être suffisamment forte pour maintenir une certaine pression, avec une fréquence stable pendant une certaine période de temps. 

Il s’agit de ce que nous connaissons comme la fréquence cardiaque. Cela génère une grande dépense d’énergie pour le cœur.

Pourquoi mesurer la fréquence cardiaque ?

Étant une fonction du cœur si fréquente et importante, nous devons savoir la mesurer. Nous pouvons le faire en fonction de l’activité physique que nous pratiquons, ce qui nous permettra d’optimiser notre effort physique et ne pas affecter notre santé par un effort excessif.

 

Nous devons donc prendre notre pouls pour calculer ou mesurer notre fréquence cardiaque. Il est possible de le faire en utilisant un appareil électronique très courant pour les athlètes, ou avec nos doigts.

 la fréquence cardiaque 

Comment mesurer votre fréquence cardiaque

Si vous le faites avec votre poignetvous devez utiliser votre index et votre majeur. Vous devez les placer à l’endroit où vous savez que passe une artère. Cela se fait généralement au niveau du cou, où se trouve l’artère carotide, ou au niveau du poignet, où se trouve l’artère radiale.

Ces deux artères passent très près de la peau. Il est donc facile de sentir la pulsation. Ce sont deux points parmi d’autres sur lesquels nous pouvons également la mesurer.

Une fois que vous avez identifié le lieu, appuyez légèrement avec vos doigts et comptez le nombre de battements que vous avez en une minute.

Si vous le faites avec un appareil, ce dernier devrait être ajusté à votre corps à un endroit où il vous est confortable de le porter. Certains se portent au poignet, comme s’il s’agissait d’une montre. D‘autres possèdent un élastique et se placent sur la poitrine. Leurs cadran sont numériques, ils présentent en outre d’autres fonctions.

 

Conseils pour mesurer votre fréquence cardiaque

Nul besoin d’être un athlète professionnel pour prêter attention à votre fréquence cardiaque. Il est en effet important de connaître votre fréquence cardiaque maximale lors dactivité physique, dans la vie quotidienne, ainsi que celle que vous pouvez atteindre sans mettre votre santé en péril.

Étapes à suivre :

  1. Tenez compte du fait qu’il existe plusieurs types de fréquence cardiaque. La première chose à faire est de connaître vos pulsations au repos. Ce sera donc le point de départ. Asseyez-vous et détendez-vous pendant 5 à 8 minutes. L’agitation pourrait en effet accélérer vos pulsations et fausser la lecture de votre fréquence cardiaque.
  2. Identifiez la partie de votre corps où vous allez essayer de contrôler votre pouls. Le cou et le poignet sont généralement les zones les plus accessibles.
  3. Appuyez alors légèrement avec votre index et votre majeur sur la zone dans laquelle vous essaierez de percevoir la pulsation.
  4. Commencez à compter le nombre de pulsations ou de battements que vous percevez lors d’une certaine période de temps. Vous pouvez compter 10 secondes et multiplier par 6 pour obtenir le compte ppm.
  5. Cette méthode est pratique et simple. Elle peut vous aider à tout moment, ce qui vous permettra de mesurer vos efforts si vous faites de l’exercice.
la fréquence cardiaque

Connaître la fréquence cardiaque

Les professionnels de santé et du sport établissent une fréquence cardiaque en fonction de l’activité. Elle servira donc de référence.

Par exemple, la fréquence va de 78 à 102 ppm chez les femmes de moins de 60 ans. Chez celles de plus de 60 ans, elle sera de 88 à 106 ppm. Chez les hommes de moins de 60 ans, elle sera comprise entre 70 et 88 ppm. S‘ils ont plus de 60 ans, entre 76 et 90 ppm.

La fréquence cardiaque normale d’une personne au repos après 20 ans devrait être comprise entre 50 et 100 ppm. Si votre fréquence est inférieure ou supérieure à cette fréquence, il est recommandé de consulter un spécialiste. D’autres facteurs peuvent en effet l’altérer.

Par conséquent, connaître votre fréquence cardiaque devrait devenir une routine si vous souhaitez qu’elle soit habituelle dans votre vie car si nous percevons une déviation non réelle de l’activité que nous réalisons, cela peut signifier un facteur de risque. Vous devez toutefois tenir compte de votre âge et de votre condition physique.