Conseils pour commencer à courir à la campagne

28 avril 2019
Ceux qui recherchent un nouveau défi à relever pourraient essayer de courir à la campagne. Il s’agit d’une excellente option afin de profiter de la nature pendant que nous faisons de l’exercice. Courir sur des sentiers ou sur des terrains montagneux n’est par ailleurs pas aussi simple qu’il n’y paraît.

Courir en ville est généralement très pratique pour se maintenir en forme et se détendre après les heures de travail.

Les rues et l’asphalte peuvent néanmoins devenir ennuyeux après un certain temps. Courir à la campagne, sur des terrains accidentés, présente certaines difficultés. Il est donc essentiel, avant de commencer, de bien se préparer afin que cette nouvelle activité soit sûre et agréable.

Courir à la campagne ou en ville

Nous pouvons aujourd’hui considérer ceux qui ont du temps libre comme privilégiés. Il est toutefois important de maintenir une routine saine, avec des exercices, pour que notre corps et notre esprit restent en bonne santé.

La pratique du running urbain peut être la solution idéale pour maintenir notre poids et décharger notre esprit des tensions quotidiennes que nous vivons au quotidien.

Courir à la campagne

Il est néanmoins important de varier notre environnement pour nous déconnecter un peu du rythme des grandes villes. Il s’agit de ressentir quelque chose de plus proche de cette sensation de paix que nous transmet le contact avec la nature.

Par conséquent, courir à la campagne est un exercice simple et économique que nous devrions intégrer à notre routine. En plus d’améliorer votre préparation et votre résistance physique, vous stimulerez votre esprit pour faire face au quotidien dans de meilleures dispositions. Le tout dans un environnement positif, qui vous invite à réfléchir et à renouveler notre énergie.

Le trail running est-il accessible à tous ?

En principe, n’importe qui peut commencer à courir à la campagne. Il convient néanmoins de tenir compte de notre état de santé et de respecter les limites de notre corps. Il est par ailleurs essentiel de consulter votre médecin traitant avant de commencer une nouvelle activité physique.

Nous devons garder à l’esprit que les impacts positifs du trail running dépendent également de l’engagement de chaque personne. Pour déconnecter et profiter de la nature, il est préférable d’oublier nos tensions en courant. Nous devons donc éviter de regarder notre téléphone portable pendant que nous courrons. Il convient en effet de nous concentrer sur la beauté de l’environnement.

Conseils pour commencer à courir à la campagne

Respectez votre temps d’adaptation et faites une reconnaisse du terrain

Tout exercice nécessite un temps d’adaptation et chaque personne possède sa propre dynamique dans ce processus. Les sentiers de campagne proposent en effet différents défis, même lorsque nous sommes déjà habitués à courir en ville. Le rythme et l’intensité de la course doivent donc toujours être augmentés lentement et progressivement.

Il est préférable, au début, de réaliser des promenades pour connaître la région et nous habituer à ses conditions spécifiques (sol, température, humidité, etc.). Tous ces aspects seront décisifs au moment de courir. Évitez en effet de courir sur un terrain inconnu.

Une fois familiarisé avec les sentiers naturels, nous pouvons alors augmenter progressivement notre marche. Le mieux est de le faire sur un terrain connu, notamment pour éviter les blessures.

Renforcez votre hydratation

Notre corps libère un grand volume de liquides et de minéraux à travers la transpiration lorsque nous faisons de l’exercice. Cela peut entraîner une sensation de faiblesse et une chute de la pression artérielle, portant ainsi préjudice à nos performances et à notre santé.

Courir à la campagne

Le meilleur moyen d’éviter les symptômes négatifs de la déshydratation est d’ingérer suffisamment de liquide. Outre le fait de boire beaucoup d’eau, nous pouvons également consommer des jus naturels ou des boissons isotoniques qui aident à reconstituer les fluides et les électrolytes.

Une autre alternative consiste à consommer des fruits riches en eau à la fin de l’exercice, tels que la pastèque, le melon, l’orange, le citron, etc.

Il convient également d’éviter la consommation de boissons alcoolisées la nuit précédente. L’alcool inhibe en effet la production de l’hormone anti-diurétique et favorise donc la perte de liquides.

Adoptez un régime alimentaire équilibré

Une alimentation plus naturelle et équilibrée est essentielle pour la gestion d’un poids sain et la prévention de nombreuses maladies. Il est également essentiel pour obtenir de bons résultats dans nos activités physiques et intellectuelles.

Attention au froid et à la chaleur

Nous nous apercevons souvent en quittant la ville que les conditions climatiques peuvent être accentuées. En été, la chaleur à la campagne peut être oppressante et une exposition directe au soleil est extrêmement dangereuse. Nous ne devrions donc pas oublier la crème solaire et une protection pour notre tête et nos yeux.

D’autre part, en hiver, on a tendance à ressentir le froid plus intensément en pleine nature. N’oubliez pas de vous couvrir convenablement afin de ne pas souffrir des basses températures. Votre alimentation peut par ailleurs intégrer un taux plus élevé de protéines maigres et de bonnes graisses. Cela vous aidera en effet à avoir davantage d’énergie pour courir.