La méthode Galloway pour faire de la course à pied

Si vous pratiquez la course à pieds, ne cherchez plus d’autres moyens pour soigner vos scores et dépasser vos objectifs : la méthode Galloway pourrait être la parfaite solution pour vous.
 

Il existe de nombreuses techniques pour améliorer ses performances, et la méthode Galloway en fait partie. Si vous voulez en savoir un peu plus, nous vous invitons à lire les lignes ci-dessous.

La méthode Galloway : c’est quoi ?

La méthode Galloway doit son nom à son créateur : Jeff Galloway, cet athlète américain membre de l’équipe olympique, aux multiples records durant les années 70.

L’homme a participé aux plus grandes compétitions aux cotés des plus grands noms de l’athlétisme venant de l’ancienne Union Soviétique ou d’Afrique. Il avait, en parallèle, battu le record au 10 Km aux États-Unis (en 47:29 minutes) et sur 6 Km (en 27:21 minutes).

Comment courir selon la méthode Galloway

Galloway a également remporté le Marathon d’Atlanta, le Peachtree Road Race, ainsi que le marathon d’Honolulu. L’athlète était bien connu pour sa technique : courir- marcher- courir. Une technique qui lui a permis de gagner plus de 120 courses dans sa carrière sportive, et cela sans avoir eu la moindre blessure.

En quoi consiste la méthode Galloway plus exactement ?

Cette technique combine deux mouvements (ou plutôt temps) : courir et marcher, chose qui fait d’elle une méthode idéale pour les débutants dans ce domaine. La méthode Galloway est donc parfaite pour ceux qui manquent d’endurance ou qui ne peuvent pas suivre un rythme intense.

 

La technique est intéressante pour les athlètes professionnels, surtout ceux en manque de forme, souffrent de blessures mineurs, ou ceux qui reviennent après une période d’absence.

Pour commencer, il faut s’échauffer tout en douceur : marchez cinq minutes, courez deux minutes, puis remarchez cinq minutes de nouveau. Vous pourrez modifier ces temps une fois que vous aurez obtenu un meilleur rythme, comme par exemple : marcher 3 minutes, courir cinq minutes, puis remarcher 5 minutes.

La méthode Galloway repose sur le facteur temps ainsi que celui de la distance, à raison de 30 minutes pour 5 kilomètres. L’idée est de ne pas trop fatiguer le corps en combinant deux vitesses à la fois et lui permettre ainsi de continuer.

Alterner marche et course durant un entrainement ou durant une compétition n’est pas la même chose, étant donné que le rythme cardiaque augmente ou diminue selon le travail des bras lorsqu’ils accompagnent le mouvement du corps.

La méthode Galloway permet donc de gagner en efficacité et d’éviter les blessures ainsi que les contractures au coureur. Beaucoup d’athlètes ont choisi cette technique pour éviter l’épuisement ou la surcharge musculaire. La technique est d’ailleurs un moyen très intéressant pour se préparer quelques jours avant une course.

Comment courir selon la méthode Galloway

Un exemple d’entrainement avec cette méthode

Cette technique nous permettra d’éviter les blessures, la fatigue, les douleurs musculaires et augmente la résistance du corps. De plus, cela nous donne une idée sur les temps réels (ou plutôt approximatifs) enregistrés durant une course.

Ci-dessous, nous vous proposons un tableau simple et pratique qui pourrait vous être utile si vous voulez essayer cette méthode :

  1. Pour des courses entre 5h30 à 6 heures : marchez une minute chaque 5 minutes courues.
  2. Sur des courses entre 5h à 5h30 heures : marchez 2 minutes chaque 6 minutes courues.
  3. Dans des courses entre 4h30 à 5 heures : marchez 2 minutes chaque 7 minutes courues.
  4. Dans des courses entre 4h à 4h30 heures : marchez 1 minute chaque 8 minutes courues.
  5. Pour des courses entre 3h30 à 4 heures : marchez 1 minute chaque 1 600 mètres courus.
  6. Pour des courses entre 3h à 3h30 heures : marchez 30 secondes chaque 1 600 mètres courus.
  7. Sur des courses entre 2h30 à 3 heures : marchez 20 secondes chaque 1 600 mètres courus.
  8. Sur des courses entre 2h à 2h30 heures : marchez 15 secondes chaque 1 600 mètres courus.
  9. Pour des courses entre 1h30 à 2 heures : marchez 10 secondes chaque 1 600 mètres courus.