Haltères et femmes : les fausses idées reçues

En musculation, on connait tous l’importance des haltères pour tonifier, muscler et fortifier notre corps. Il nous est d’ailleurs impossible d’aller en salle de sport sans tomber sur cet équipement rangé par paire un peu partout.
 

En général, les gens ont recours aux haltères afin de gagner en muscles, c’est d’ailleurs l’objectif numéro un de leur usage. Il n’en demeure pas moins que leur utilisation ne s’arrête pas uniquement à cet objectif.

En effet, beaucoup de personnes voient dans les haltères, un moyen bien efficace pour perdre du poids : c’est le cas de la gente féminine notamment !

Certes, nombreux parmi vous vont trouver cela un peu étrange qu’un tel  moyen puisse servir à deux objectifs opposés en même temps. Un constat qui a même donné naissance à des fausses idées, voir des mythes, surtout en ce qui concerne l’usage des haltères par les femmes.

Les idées fausses sur les femmes et les haltères

s'entrainer aux haltères russes

J’aurais trop de muscles en faisant des haltères

Ce cliché a émergé à cause des nombreuses femmes super musclées frôlant même l’apparence d’un homme pour quelques-unes. Des femmes certes, athlétiques, mais loin de faire l’unanimité en ce qui concerne l’apparence que cherchent les femmes en général.

Il faut néanmoins savoir que ce type de corps se confectionne après un très dur entraînement combiné à une alimentation complètement différente de la nôtre.

 

Ce qui est sûr c’est que les femmes développeront au final beaucoup moins de masse musculaire que les hommes, ou du moins, cela reste très compliqué de le faire.

L’autre raison est due surtout à l’absence de testostérone chez les femmes, cette hormone responsable de la croissance des muscles est présente uniquement chez les hommes.

Les poids ne sont pas réservés aux femmes

Tout comme les différentes machines de musculation, les poids et autres haltères servent également à tonifier le corps et créer de la masse musculaire chez les femmes.

Les haltères me feront grossir

Jamais! Les poids permettent uniquement de développer les muscles, sans pour autant en changer le volume et donc votre aspect extérieur.

Le truc intéressant à savoir est que les muscles pèsent plus que la graisse en plus d’une plus grande quantité d’eau. Vous pourrez d’ailleurs, afin de bien vous rassurez, faire un test sur le pourcentage de masse musculaire et vérifier si ce dernier est plus élevé que celui de la graisse corporelle.

Vous ne brûlerez pas de calories avec des poids

On sait tous que la plupart des femmes, pour ne pas dire l’écrasante majorité, vont en salle de sport dans l’objectif de perdre du poids, chose qui nécessite de brûler des calories.

 

Il est vrai qu’une séance de cardio permet de brûler plus de calories comme on peut le constater sur les différentes machines destinées à cet effet. Mais les haltères assurent un processus plus complet que les autres machines.

Pour être plus clair, l’effort fourni durant le lever de poids fait augmenter les pulsations plus rapidement que durant une session de cardio lorsque le métabolisme se met en marche, une chose qui surprend certains parmi nous d’ailleurs.

Il faut savoir aussi que les muscles vont connaître de légères déchirures durant le lever des poids pour qu’ils se reconstruisent 48 heures après, grâce à un meilleur apport énergétique et calorique.

A cet effet, les pertes enregistrées durant les séances de sport sont différentes si vous ne pratiquez que du cardio. C’est pour cela qu’alterner les deux disciplines est un excellent moyen pour conserver un certain équilibre pour votre corps.

femmes et haltères

Le recours aux haltères est dangereux

On entend beaucoup parler de gens qui se blessent à la suite de l’utilisation des haltères, et c’est sans doute l’une des causes qui fait que des femmes font l’impasse sur cet accessoire.

 

Mais soyons plutôt réalistes, les risques de blessures sont présents dans n’importe quelle activité physique, y compris dans la marche à pieds. Il suffit juste de s’échauffer avant puis de faire des étirements après d’une manière correcte et régulière.