Exercices avec la Power Ball pour l'épaule

La Power Ball est un instrument encore peu connu, mais un excellent allié de la physiothérapie. Cette balle, de la taille d'une balle de tennis, est basée sur des principes physiques élémentaires pour l'exercice et la récupération de différentes parties du corps.
 

Aujourd’hui, nous allons vous parler de quelques exercices à réaliser avec la Power Ball.

Si vous vous demandez ce qu’est une Power Ball, commençons par une petite introduction sur cet accessoire remarquable. En gros, il s’agit d’une sphère de taille moyenne, comme une balle de golf ou une balle de tennis.

A l’intérieur se trouve un gyroscope, c’est à dire un élément interne qui tourne sur son propre axe et qui contrecarre la force exercée par l’utilisateur.

Cela fonctionne comme ceci : celui qui tient la balle doit la tourner dans un sens avec une vitesse croissante. Cela fera augmenter le nombre de tours du rotor, un sifflement se fera entendre.

Sur la page d’un des fabricants, ils comparent son fonctionnement à celui de glaçons dans un verre. Ils précisent cependant que, lors du retournement, la Power Ball peut exercer une force pouvant atteindre 16 kg.

A quoi servent les Power Balls ?

Principalement, elles sont vendues dans le but d’exercer les muscles de tout le corps d’une manière simple et pratique. Ce dernier point est incontestable : on peut l’emporter n’importe où, même au travail.

 

Les groupes musculaires avec lesquels nous pouvons travailler grâce à cet élément sont :

  • Mains (poignets et doigts)
  • Avant-bras
  • Biceps
  • Triceps
  • Les épaules

Les autres avantages offerts sont une résistance accrue dans tous ces muscles, ainsi qu’une augmentation de la résistance et de la définition. Bien que, lors des premières utilisations, elle puisse causer une gêne voir des douleurs, son utilisation régulière permet au corps de s’habituer à l’exercice et de faire un entraînement exceptionnel.

Tout cela, en plus de profiter à la pratique sportive dans certaines disciplines, elle joue un rôle fondamental dans la prévention des blessures. Parmi les cas les plus fréquents, on peut citer le syndrome du canal carpien et la tendinite du joueur de tennis.

Techniques de la Power Ball.

Exercices avec la Power Ball pour l’épaule

Il est possible de faire des exercices avec la Power Ball pour l’épaule. Ci-dessous, nous allons passer en revue les principaux que vous pourrez réaliser :

Exercice n°1

Le bras doit être tendu sur le côté pendant que le rotor commence à s’activer. Vous devez tracer un cercle de taille petite ou moyenne avec la Power Ball dans la main.

 

Cet exercice fait non seulement travailler les épaules, mais sera également bénéfique pour la région cervicale et pour toute la région de la ceinture scapulaire.

Bien entendu, comme le reste des exercices décrits ici, l’augmentation de la vitesse de rotation – et donc du rotor – doit être progressive.

Chaque individu doit percevoir l’effort que son corps fait lorsqu’il travaille. Par conséquent, il est dit que les Power Ball, pour l’épaule, ainsi que pour les autres muscles, sont également un moyen d’encourager la perception de soi.

Exercice n°2

Le deuxième exercice avec la Power Ball pour l’épaule que nous allons vous décrire est bénéfique pour le travail des tendons de l’épaule. Pour cette raison, il sera extrêmement utile pour les sports nécessitant l’inverse, tels que le tennis ou le paddle-tennis.

L’exercice est simple. Vous devez commencer à faire tourner la balle avec le bras détendu, comme si vous étiez seul, avec vos mains à la hauteur de vos hanches. Au fur et à mesure que la balle prend de la vitesse, vous devez ramener votre bras légèrement vers l’arrière. Vous devriez sentir comment l’épaule fonctionne quand vous le faites.

 

L’exigence ne devrait pas être maximale. Pour que vous sachiez à quelle distance porter votre bras, essayez de placer votre poignet au-dessus de la ligne de vos fessiers. Bien sûr, n’y allez pas directement, soyez patient et constant.

Exercice n°3

Cet exercice vise à renforcer les rotateurs externes et les deltoïdes. Pour ce faire, commencez à faire tourner la balle avec le bras fléchi à 90°. Votre main doit rester vers l’avant.

Puis, à mesure que la vitesse augmente, sortez votre bras sans bouger votre coude. Vous devez sentir l’effort des muscles qui travaillent.

La Power Ball.

Exercice n°4

Le dernier exercice de la liste consiste à démarrer chaque série dans le premier exercice, c’est à dire avec le bras placé dans une position détendue. Lorsque vous commencez à faire tourner la balle en puissance et que vous avez toujours le bras tendu, levez-le.

L’idée est de terminer le mouvement avec le bras en extension et la balle tournant au-dessus de la tête. Après quelques secondes dans cette position, reprenez lentement la position de départ.

Enfin, en ce qui concerne la durée du travail le premier mois, commencez par 3 séries de 30 secondes avec 1 minute de repos tous les deux jours. La semaine suivante, faites la même chose, mais tous les jours.

 

Durant la troisième semaine, vous passerez à 3 séries de 60 secondes, avec une minute de repos, tous les jours. Dans le dernier cas, recommencez tous les jours. De cette manière, avec l’augmentation progressive de la charge, les blessures seront évitées et l’acquisition de la technique et de la force appropriée seront favorisées.

  • Salillas, L. G., Vela, A. M. L., & Medina, J. Á. (2014). Preventión de las tendinopatías en el deporte. Archivos de Medicina Del Deporte. Archivos de Medicina del Deporte. https://doi.org/http://dx.doi.org/10.1016/j.electacta.2015.05.023