Comment l’exercice peut-il améliorer le diabète ?

16 octobre 2019
L'exercice physique peut être d'une grande aide dans le traitement du diabète. Il est essentiel de consulter votre médecin avant tout changement dans votre routine, l'alimentation ou toute autre habitude de vie.

Le diabète est une maladie du métabolisme qui est en augmentation ces derniers temps. L’apparition de nouveaux cas de diabète est lié avec la croissance progressive du sédentarisme de la population. Cela suppose que les grands projets des ministères de la santé de chaque pays visent à prévenir le diabète en créant des habitudes saines dès le plus jeune âge.

Une fois que le diabète s’est manifesté, il s’agit d’une maladie irréversible mais contrôlable. Dans cet article, nous verrons comment l’exercice peut aider à contrôler le diabète.

Diabète : le pancréas

Lorsque nous mangeons, les nutriments qui arrivent à l’estomac commencent à être digérés et se divisent en unités plus petites. Dans le cas des hydrates de carbone, ils se divisent en molécules de glucose, qui passent dans l’intestin et sont absorbées par les cellules de la paroi intestinale qui les transportent dans le sang.

Le pancréas est un organe avec une double fonction, endocrine et exocrine. Sa fonction exocrine consiste à sécréter des enzymes digestives dans les premières parties de l’intestin. De cette façon, les enzymes finissent de digérer les aliments afin qu’ils soient absorbés.

Sa fonction endocrine consiste à produire des hormones, en particulier l’insuline et le glucagon. L’insuline est chargée d’introduire le glucose du sang dans les différentes cellules de notre organisme afin que celles-ci l’utilisent comme énergie.

Par conséquent, le diabète surgit quand le pancréas est incapable de produire de l’insuline. Ou lorsque l’insuline qu’il sécrète n’est pas efficace. Cela entraîne alors une élévation de la glycémie (communément appelée « hyperglycémie« ).

Les taux élevés de glucose finissent par produire à long terme les symptômes de cette maladie. Par exemple, la rétinopathie, le pied diabétique ou les maladies cardiovasculaires.

Alimentation et diabète.

Types de diabète

Il existe différents types de diabète, certains possèdent un caractère génétique et sont très rares. Dans cet article, nous nous concentrons sur les plus courants.

  • Diabète de type 1. Ce type de diabète est d’origine génétique. Le patient est diabétique dès sa naissance car le pancréas est incapable de produire de l’insuline.
  • Diabète de type 2. Il s’agit du type de diabète le plus répandu de nos jours et le plus associé au mauvaises habitudes alimentaires. Il est la suite d’une insensibilité à l’insuline. Notre organisme y est immunisé et l’hormone perd alors son action. Par conséquent, cela finit par provoquer une rétroaction qui produit de plus en plus d’insuline jusqu’à ce que les cellules productrices de cette hormone s’autodétruisent. Bien que ces patients n’aient pas besoin d’insuline au début, ils devront en prendre lorsque le pancréas sera endommagé.
  • Prédiabète ou syndrome métabolique. Il s’agit d’une entité clinique plus que d’une maladie. Elle se définit par des paramètres cliniques tels que les taux de cholestérol LDL et de triglycérides élevés, des niveaux de glucose élevés, une faible tolérance à l’exercice ainsi qu’une obésité de type central (hanches, abdomen, fessiers). Même si cette situation est réversible, si les habitudes de vie ne changent pas, cela peut générer le diabète de type 2.

Bienfaits de l’exercice sur le diabète

La pratique régulière d’exercice est bénéfique dans la progression et le contrôle du diabète. Ces bienfaits seront particulièrement frappants dans les premières phases du diabète de type 2 et lors du syndrome métabolique. Néanmoins, cela nous aidera également en cas de diabète de type 1.

Diminution des niveaux de glucose et d’insuline

L’exercice physique augmente la demande de glucose par les cellules de notre corps. Cette demande accrue aide à diminuer la glycémie basale.

D’autre part, pendant l’exercice physique, les cellules peuvent être capables d’introduire du glucose sans la présence d’insuline. Ainsi, les niveaux de cette hormone réduisent. Cela empêchera l’autodestruction des cellules pancréatiques sécrétant l’insuline.

Réduction des symptômes

La baisse de la glycémie basale réduit les symptômes qui peuvent être causés par le diabète et que nous avons commenté auparavant. Etant donné qu’ils sont le résultat d’une glycémie constamment élevée, s’ils chutent, les symptômes mettront plus de temps à se présenter ou pourraient même être évités.

Faire de l'exercice permet de baisser la glycémie.

Meilleure tolérance à l’exercice physique

Le corps s’habituera à utiliser le glucose comme source d’énergie, il le « nettoiera » donc de notre sang. Par ailleurs, l’organisme deviendra plus efficace car il utilisera des sources d’énergie alternatives. Tout cela nous permettra alors de nous sentir de plus en plus confortable en faisant du sport.

Amélioration esthétique et visuelle

En général, le diabète est associé au sédentarisme. Surtout le prédiabète et le diabète de type 2. La plupart de ces patients possèdent une faible masse musculaire ainsi qu’un excès de graisse. En suivant une alimentation correcte et en pratiquant de l’exercice régulièrement, à tous les bienfaits cités ci-dessus s’ajoute une amélioration esthétique visible en quelques mois.

Par conséquent, l’indice de graisse corporelle sera réduit et nous construirons davantage de masse musculaire. Le corps sera donc plus sain et visuellement attractif.

Finalement, en prenant en compte tout ce qui précède, il ne fait aucun doute que l’exercice physique peut être d’une grande aide dans le traitement du diabète. Consultez un professionnel de confiance et programmez vos routines en fonction de vos besoins !

  • Shiroma, E. J., Cook, N. R., Manson, J. E., Moorthy, M. V, Buring, J. E., Rimm, E. B., & Lee, I.-M. (2017). Strength Training and the Risk of Type 2 Diabetes and Cardiovascular Disease. Medicine and Science in Sports and Exercise, 49(1), 40–46. https://doi.org/10.1249/MSS.0000000000001063
  • El ejercicio y el control de la glucosa en la sangre: American Diabetes Association®. (n.d.). Retrieved August 30, 2019, from http://archives.diabetes.org/es/alimentos-y-actividad-fisica/condicion-fisica/empezar-de-forma-segura/el-ejercicio-y-el-control-de.html
  • Diabetes. (n.d.). Retrieved from https://medlineplus.gov/diabetes.html
  • Ejercicio y diabetes. (n.d.). Retrieved August 30, 2019, from https://www.fundaciondiabetes.org/infantil/183/ejercicio-y-diabetes-ninos
  • Colberg, S. R., Sigal, R. J., Fernhall, B., Regensteiner, J. G., Blissmer, B. J., Rubin, R. R., … American Diabetes Association. (2010). Exercise and type 2 diabetes: the American College of Sports Medicine and the American Diabetes Association: joint position statement. Diabetes Care, 33(12), e147-67. https://doi.org/10.2337/dc10-9990
  • Pan, B., Ge, L., Xun, Y.-Q., Chen, Y.-J., Gao, C.-Y., Han, X., … Tian, J.-H. (2018). Exercise training modalities in patients with type 2 diabetes mellitus: a systematic review and network meta-analysis. The International Journal of Behavioral Nutrition and Physical Activity, 15(1), 72. https://doi.org/10.1186/s12966-018-0703-3