Connaissez-vous l’entraînement avec électrostimulation ?

26 août 2019
Les tendances novatrices en matière d'entraînement physique qui apparaissent sur le marché sont de plus en plus nombreuses. L'entraînement avec stimulation en fait partie. Découvrez-en davantage ici !

L’électrostimulation n’est pas un concept nouveau. En effet, cela fait des années qu’il est appliqué dans les domaines de la physiothérapie ou de la récupération sportive. Dans la suite de cet article, nous analyserons l’entraînement avec électrostimulation. Est-ce efficace ? Découvrons-le ensemble !

Le concept de l’électrostimulation

Lorsque l’on parle d’électrostimulation, on fait référence à l’envoi d’un stimulus électrique à nos fibres musculaires devant mener à les contracter de manière involontaire.

Jusqu’à maintenant, c’est principalement dans le domaine de la physiothérapie qu’on en a fait l’usage, et ce afin de favoriser le rétablissement de différentes lésions musculaires. L’électrostimulation permet au muscle de rester actif alors que la personne n’est pas capable de le bouger ou de le contracter par elle-même.

Cependant, dans cet article, c’est de l’entraînement avec électrostimulation dont il est question. Cela consiste à envoyer des stimuli électriques via ces électrodes à de multiples fibres musculaires pendant l’exercice.

Pour cela, il est nécessaire de porter un costume complet d’électrodes qui recouvrent le torse. Cela permet de stimuler les quadriceps, les biceps et les triceps dans le but de travailler les bras.

Chaque électrode doit rester bien fixé à la région que l’on veut stimuler lors de l’entraînement. Cela va de pair avec un tableau de commandes via des câbles, d’où on peut réguler l’intensité de l’impulsion électrique selon les objectifs qui se poursuivent au cours de chaque session d’activité physique.

Les sessions d’entraînement avec électrostimulation se développent généralement par intervalles de différents exercices. Généralement, elles durent environ 20 minutes.

Entraînement avec électrostimulation : cela fonctionne-t-il réellement ?

Une femme faisant un entraînement avec électrostimulation

Habitués à la classique publicité de la ceinture abdominale avec électrodes, nous nous méfions un peu de cette méthode. En effet, dans de nombreux cas, elle est considérée comme un « produit miracle ».

Cependant, l’électrostimulation couplée à l’entraînement est un concept relativement nouveau qui a pour but de potentialiser les résultats de l’exercice que l’on réalise. De quelle manière peut-on y arriver ? En augmentant l’intensité du travail.

Dans le même temps, ceux qui ont essayé l’entraînement avec électrostimulation face à un autre type d’entraînement plus traditionnel affirment atteindre une grande intensité lors de l’exercice et ressentir les sensations d’un effort physique adéquat. C’est le cas même chez ceux qui ont l’habitude de s’entraîner régulièrement.

Que dit la science à ce sujet ?

Une première étude a été réalisée auprès d’une population de femmes sédentaires adultes et sur une durée de 54 semaines qui ont effectué un entraînement avec électrostimulation de 3 sessions tous les 14 jours. Cet entraînement a été comparé avec celui d’un autre groupe, formé de personnes peu actives qui réalisaient des blocs de 10 semaines d’entraînement léger avec une session hebdomadaire de 60 minutes et 10 minutes de repos.

Les résultats favorisent le groupe de l’électrostimulation. On a en effet observé des améliorations au niveau de la masse musculaire squelettique, la force isométrique maximale et la force des extenseurs de tronc, mais sans différences notables dans la masse graisseuse.

Une autre étude a comparé un groupe de contrôle qui réalisait 2 sessions hebdomadaires de 60 minutes de travail cardiovasculaire et de force face à un autre groupe qui réalisait le même travail, mais en le complétant avec 2 autres sessions d’électrostimulation de 20 minutes. Les résultats ont été favorables pour le second groupe, avec des améliorations observées au niveau de la force isométrique ou le tour de taille.

Selon Kemmler, ce type d’entraînement est bénéfique pour les personnes qui disposent de peu de temps pour s’entraîner ou qui ont des difficultés à atteindre une haute intensité de travail dans leur entraînement.

Contre-indications de cette méthode

Au-delà de leur efficacité, on doit limiter l’usage de cette activité aux cas suivants :

  • Usage de stimulateurs cardiaques, cardio-pulmonaires ou tout autre implant médical de support vital
  • En cas de quelconque douleur cardiaque ou circulatoire
  • Pendant la grossesse
Un homme en plein entraînement avec électrostimulation

  • En cas de cancer
  • Si on souffre de maladies liées à l’estomac ou au foie
  • Si on a souffert d’épilepsie ou de tout autre type d’attaque avec spasmes

Conclusions sur l’entraînement avec électrostimulation

Pour finir, on peut affirmer qu’il existe des preuves que, dans certains cas, cette méthode d’entraînement aide à l’amélioration de la préparation physique ou de la santé de la population. Pour cette raison, on devrait employer comme complément d’autres activités afin de pouvoir atteindre de meilleurs résultats. L’important, c’est que si l’on n’a pas le temps pour un entraînement conventionnel, l’électrostimulation peut être un recours très utile !

 

  • Herrero et al., (2015). Posicionamiento de la National Strength and Conditioning Association-Spain. Entrenamiento con electroestimulación de cuerpo completo. Rev. Andal. Med. Deporte. 2015;8(4):155–162
  • Kemmler W; von Stengel S; Schwarz J; Mayhew JL. (2012) Effect of whole-body electromyostimulation on energy expenditure during exercise. J Strength Cond Res. 2012;26:240–5.
  • Kemmler W, Bebenek M, Engelke K, von Stengel S. (2014). Impact of whole-body electromyostimulation on body composition in elderly women at risk for sar- copenia: The Training and ElectroStimulation Trial (TEST-III). Age (Dordr). 2014;36:395–406.