Petits changements aux grands résultats

· 8 février 2019
Il est bon de s'arrêter de temps en temps et de penser si nous pouvons faire de petits changements qui améliorent réellement notre vie. Pr exemple, cesser de fumer, faire de l'exercice ou se déconnecter de tout ce qui est lié au travail avec méditation.

Tout individu sait lorsque le rythme de vie qu’il mène, ainsi que ses habitudes quotidiennes, l’éloignent d’un état de pleine santé. Cela représente la première étape : prendre conscience que nous devons redresser le cap.

La nécessité de prendre de bonnes habitudes n’implique pas nécessairement un virage à 180 °. De petits changements, constants et consécutifs, constituent généralement le moyen le plus sûr d’obtenir d’excellents résultats.

Le choix de transformations radicales, du jour au lendemain, visant à obtenir des résultats rapides (magiques ou miraculeux) peut être par ailleurs aussi contre-productif que de ne rien tenter.

Les virages brusques dans la vie peuvent aboutir à des variations de 360 ​​°. Ou ce qui revient au même : terminer au même point de départ, mais avec un sentiment énorme de résignation et de défaite.

Le pouvoir de l’esprit

De nombreuses personnes croient en l’énorme pouvoir de l’esprit. Il existe également les septiques, qui croient qu’il s’agit davantage de la science-fiction que de la réalité. Dans tous les cas, pour qu’une personne change, la première chose à faire est de vouloir le faire.petits changements

L’étape suivante est d’établir clairement ce que vous voulez changer et pourquoi. Cela doit être concret et précis, sans ambiguïtés. Il ne s’agit pas de penser : « Je vais faire plus d’exercices ». Vous devez déterminer le plan à suivre. Par exemple, planifier de jouer au tennis deux fois par semaine, les mardis et les jeudis.

Une machine pour se déplacer

La principale raison d’inclure plus d’activité physique dans les routines quotidiennes est que le corps humain est conçu pour bouger. Le mode de vie sédentaire va à l’encontre de notre nature. En outre, tout muscle qui ne fait pas d’exercice finit par s’atrophier.

A partir de cette idée, les arguments individuels sont totalement valides. Les plus communs sont : perdre du poids, augmenter l’endurance physique, réduire l’anxiété et le stress, améliorer l’humeur et une longue liste d’etc. Une autre raison qui ne cesse d’être légitime : « parce que le médecin me l’a prescrit ».

Vous n’êtes pas obligé de devenir un athlète de haut niveau

Le maintien d’une routine d’exercice modéré à haute intensité, une ou deux fois par semaine peut être plus que suffisant. L’activité doit néanmoins être réalisée de manière constante et durable dans le temps.

Une excuse très courante par laquelle de nombreuses personnes tentent de justifier leur manque d’activité physique est le manque de temps. Il n’est toutefois pas obligatoire de passer deux ou trois heures par jour à la salle de sport.

L’important est de tirer le meilleur parti des minutes disponibles, même si elles sont peu nombreuses. Cinq kilomètres de course à un rythme moyen chaque dimanche seront toujours une meilleure option que de ne rien faire. Le corps en sera toujours reconnaissant.

Meilleure alimentation

Parallèlement à l’exercice physique, une alimentation équilibrée joue un rôle fondamental dans la capacité à obtenir de grands bienfaits pour la santé. Il est encore une fois indispensable de prendre conscience de ce qui se passe.petits changements

Il convient de savoir parfaitement quels aliments vous consommez régulièrement et quelles sont les conséquences (positives ou négatives) qui y sont associées. Sur la base de cette connaissance, procédez de manière appropriée.

À quelques exceptions près, de petits changements dans les régimes peuvent être suffisants pour constater les résultats. Vous devez réduire les niveaux de sel et de sucre.

Vous devez également inclure plus de fruits et de légumes dans le menu du jour. Si possible, évitez de consommer des aliments transformés et des graisses saturées.

Abandonner les mauvaises habitudes

Le tabagisme est l’exemple classique des mauvaises habitudes ayant des conséquences catastrophiques pour la santé. Cesser de fumer est l’un de ces petits changements aux effets positifs immédiats .

Ce n’est pas un secret pour personne que surmonter cette dépendance au tabac peut devenir une tâche ardue pour la plupart des personnes impliquées. Il est néanmoins prouvé que ce n’est pas impossible.

Petits changements, objectifs réalistes

L’une des erreurs les plus courantes de ceux qui entendent inclure des changements radicaux face à leur manque d’activité physique est de vouloir passer de « 0 à 100 » en quelques jours. N’oubliez pas que plus la période de vie sédentaire est longue, plus l’adaptation à l’exercice devrait être lente .

La somme de tous les détails

Certains trouveront peut-être trop limitatif des objectifs tels que « marcher 15 minutes à un rythme moyen, trois fois par semaine, pendant un mois » Ces petits changements, une fois devenus des habitudes, suscitent néanmoins de nouveaux défis qui se traduiront progressivement par un meilleur état de forme.