Test de Ruffier Dickson : protocole et analyse

· 13 mai 2019
Chacun a une capacité physique définie, qui peut être adaptée ou non à certains exercices. Avec le test de Ruffier Dickson, on parvient à obtenir une formule qui sert à analyser la situation particulière de chaque sportif.

Le test de Ruffier Dickson permet, de façon simple, de connaître la réponse du cœur face à l’effort physique. L’adaptation et la récupération cardiaque sont évaluées face à l’activité physique. Le résultat donne des indications sur la forme physique d’une personne.

Ce test est très simple à réaliser et ne prend que quelques minutes. N’importe qui peut faire le test de Ruffier Dickson dans le confort de sa maison. Il suffit d’être honnête et attentif aux valeurs. Ainsi, on procède au calcul et, résultat en main, on prend les mesures nécessaires.

Ceux qui réalisent le test de Ruffier Dickson n’ont besoin que de savoir compter les pulsations et faire des squats. Cet exercice se pratique debout, le dos bien droit à un angle de 90 degrés, mains sur les hanches. À partir de là, le mouvement consiste à fléchir puis à tendre les jambes à un rythme élevé.

Comment se fait le test de Ruffier Dickson ?

Très utilisé dans les années 80 pour évaluer les sportifs français, ce test consiste à mesurer les pulsations à trois moments différents pendant une minute. Certains choisissent de faire une moyenne sur 15 secondes et de multiplier par quatre.

  • P1 : avant d’entreprendre une activité physique, lorsque l’organisme est encore au repos. On peut rester debout ou s’asseoir.
  • P2 : dès la fin de l’activité physique choisie, immédiatement après l’effort.
  • P3 : après une minute de récupération. On se repose une minute après la phase 2 et on contrôle de nouveau.

Après la toute première mesure (P0), on doit faire 30 squats en 45 secondes. Pour les femmes on en demande 20 en 30 secondes.

Il est important de préciser qu’il s’agit d’un nombre minimum à atteindre dans le temps imparti. Autrement dit, si on fait les 30 squats avant les 45 secondes, il faut continuer jusqu’à la fin du chronomètre.

test de Ruffier Dickson

Puis, avec toutes ces données, on applique la formule suivante :

I= (P1+P2+P3) – 200 / 10

Comment analyser les résultats du test de Ruffier Dickson ?

Le résultat du test donne l’Indice de forme cardiaque de la personne. Selon le niveau dans lequel il se trouve, on peut en déduire si on a un cœur d’athlète ou si des contrôles médicaux s’imposent.

  • 0 à 4 : la personne présente des conditions optimales pour réaliser des efforts physiques de faible durée.
  • 4 à 8 : le cœur est suffisamment en forme pour entreprendre une activité physique.
  • 8 à 12 : il faudrait entreprendre un programme de remise en forme.
  • 12 à 16 : mieux vaut consulter un professionnel de santé pour un bilan plus large.
  • Plus de 16 : ce seuil indique une mauvaise condition physique ou un cœur fragile.

Exemple de test de Ruffier Dickson

(80+125+90) – 200 / 10 = 9,5

Dans cet exemple, le résultat correspond au troisième niveau possible du tableau de valeurs. Par conséquent, cette personne présente une condition physique qui n’est pas optimale. Pour autant, cela ne signifie pas qu’elle souffre de problèmes cardiaques, mais montre plutôt la nécessité d’un programme de remise en forme.

Variante pour les athlètes de haut niveau

Les caractéristiques sont les mêmes que pour le test de Ruffier Dickson. Cependant, les exigences sont plus importantes. Et la formule diffère un peu dans le cas des sportifs de haut niveau.

I= ((P1 – 70) + 2 * (P2 – P0)) / 10

Les résultats de référence sont :

  • 0 à 3 : excellent
  • 3 à 6 : normal
  • 6 à 8 : faible
  • Plus de 8 : la personne n’est pas en condition pour des sports de haut niveau.
test de Ruffier Dickson

Exemple

Si on part des mêmes bases que dans l’exemple précédent, le résultat serait :

I= ( 55 + 2 * 10) / 10

Donc, I= ( 55 + 20) / 10

I= 75 / 10 = 7,5

On part donc des mêmes données mais en adaptant le calcul pour les athlètes professionnels. Avec un tel résultat, cette personne ne serait pas apte à la compétition sans un suivi médical. Autrement dit, son état physique serait acceptable pour un amateur, mais pas pour un sportif professionnel.

Ainsi, on réalise le test de Ruffier Dickson en adaptant la formule de calcul selon la pratique physique de chacun. Il s’agit de la façon la plus juste de connaître avec certitude le véritable niveau de forme physique de quelqu’un.

  • Universidad de Granada. 2011. Evaluación de la condición física. Extraído de: https://www.ugr.es/~cts262/ES/documents/PowerPoint-Practicascondicionfisica_FisiologiaGeneral_2011.pdf
  • Instituto Educación Secundaria Alfonxo X el Sabio. Toledo. 2018. Test de Ruffier. Extraído de: https://iesalfonsox.es/wp-content/uploads/2018/08/TEST-DE-RUFFIER.pdf