Prévention du syndrome du canal carpien

9 janvier 2020
Le canal carpien est une affection qui provoque des douleurs et un engourdissement de la main. Que pouvons-nous faire pour prévenir son apparition ?

Le syndrome du canal carpien est une pathologie qui affecte principalement les personnes qui travaillent avec le poignet plié ou avec des machines vibrantes. Dans cet article, voyons ce qu’il est possible de faire pour prévenir l’apparition de ce problème douloureux et invalidant.

Qu’est-ce que le syndrome du canal carpien?

Le syndrome du canal carpien est une pathologie qui affecte la structure en forme de tunnel que nous avons dans les poignets. Ce tunnel protège surtout le nerf médian ainsi que les tendons des muscles qui bougent la main et les doigts.

Par conséquent, lorsqu’il y a un problème inflammatoire dans cette région, le nerf est pincé. Ce qui produit les symptômes suivants :

  • Douleur dans le poignet, la paume de la main ou l’avant-bras qui s’améliore au repos mais s’aggrave dès que l’on utilise à nouveau la main.
  • Fourmillement ou engourdissement de la main, surtout dans le pouce, l’index et le majeur qui sont innervés par le nerf médian. Cette sensation peut être plus importante la nuit.
  • Fonctionnalité affectée. Nous pouvons avoir des difficultés pour prendre des objets ou trouver de la force. Encore une fois, c’est surtout lorsque nous faisons appel au pouce, à l’index et au majeur.

Les causes

Les principales causes du tunnel carpien sont le travail répétitif avec la main dans une posture incorrecte ou alors une lésion antérieure du poignet qui déclenche ce syndrome comme séquelle.

Radiographie du canal carpien.

Il existe également des facteurs héréditaires qui nous rendent plus susceptibles de souffrir du syndrome du canal carpien. D’autre part, l’arthrite, le diabète ou les maladies liées avec la thyroïde peuvent aussi nous prédisposer.

Prévention du syndrome du canal carpien

Heureusement, si nous commençons à temps, il y a plusieurs moyens de prévention du syndrome du tunnel carpien. Le premier est en lien avec le travail. Si nous avons un travail qui exige un mouvement répétitif du poignet, nous pouvons adopter plusieurs mesures :

  • Prendre conscience de la main afin de réaliser le travail avec le poignet dans une position naturelle. 
  • Utiliser des aides telles que des attelles si nous travaillons avec des machines, ou un repose-poignet si nous travaillons avec un ordinateur.
  • Essayer de travailler avec les mains à une distance raisonnable du corps. Ni trop près, ni trop loin. Dans le cas du clavier de l’ordinateur, fixer le fauteuil de façon à ce que les coudes soient à 90 degrés pour éviter de travailler avec les poignets pliés.
  • Réaliser des pauses ou changer de main quand c’est possible.
  • S’assurer que les prises sont adaptées. Cela implique que, si nous travaillons avec des machines ou des outils, être sûr que les poignées nous permettent de les utiliser tout en maintenant la posture adéquate des poignets.
  • Si l’on doit lever des poids, le faire avec les deux mains. Le fait de forcer pour lever un poids avec une seule main va faire contracter les muscles du poignet. Et, par conséquent, les tendons qui passent par le tunnel. Si, en plus, nous nous obstinons à vouloir soulever avec une seule main et que nous plions le poignet pour ce geste, cela sera doublement nocif.

Deuxièmement, il est conseillé de perdre du poids. En effet, le surpoids est également un facteur important à garder à l’esprit. Si nous souhaitons prévenir plutôt que guérir, il nous sera bénéfique d’améliorer l’alimentation et faire un peu de sport pour perdre quelques kilos.

Par ailleurs, il est essentiel d’ajouter des exercices de poignet à nos routines physiques hebdomadaires. Le fait d’avoir un poignet solide aidera les structures à mieux supporter les efforts continus.

Une femme avec des douleurs dans le poignet.

D’autres moyens de prévenir le syndrome du canal carpien

Les étirements et les massages sont également nos alliés dans ce cas. Étirer régulièrement les poignets aide à prévenir un raccourcissement et des tensions dans les structures de la main. Quant à eux, les massages détendront toute la zone. Nous pouvons faire appel à un physiothérapeute afin qu’il nous explique la meilleure manière de masser le poignet. Et ensuite l’apprendre à une tierce personne.

Enfin, soyez attentif à votre position en dormant. Certaines personnes ont tendance à fermer les mains en formant des poings, à plier les poignets vers le corps ou presser la zone affectée.

Il est préférable d’avoir les doigts étirés et le poignet droit pour s’assurer que le sang circule correctement durant la nuit entière. Autant de petites habitudes qui vous éviteront de grandes douleurs à l’avenir !

  • Roel-Valdés José, Arizo-Luque Vanessa, Ronda-Pérez Elena. Epidemiología del síndrome del túnel carpiano de origen laboral en la provincia de Alicante: 1996-2004. Rev. Esp. Salud Publica  [Internet]. 2006  Ago [citado  2019  Nov  05] ;  80( 4 ): 395-409.
  • Araya-Quintanilla F., Polanco-Cornejo N., Cassis-Mahaluf A., Ramírez-Smith V., Gutiérrez-Espinoza H.. Efectividad de la movilización neurodinámica en el dolor y funcionalidad en sujetos con síndrome del túnel carpiano: revisión sistemática. Rev. Soc. Esp. Dolor  [Internet]. 2018  Feb [citado  2019  Nov  05] ;  25( 1 ): 26-36.
  • Alvayay C. S., Arce A.. Revisión sistemática de tratamientos fisioterapéuticos con mejor evidencia para el síndrome del túnel carpiano. Rev. Soc. Esp. Dolor  [Internet]. 2008  Oct [citado  2019  Nov  05] ;  15( 7 ): 475-480.