Caractéristiques physiques développées par la danse classique

30 juillet 2019
Les danseurs classiques sont capables de faire des choses incroyables avec leur corps. Pour pouvoir y arriver, ils doivent suivre des entraînements qui modifieront peu à peu leurs qualités physiques. Découvrez les talents intéressants que développe la danse classique.

La danse classique est une activité artistique qui met en scène l’expression de sentiments et d’histoires à travers les mouvements. Au-delà des mimes que réalisent les danseurs, ils doivent également préparer leur corps pour pouvoir réaliser les chorégraphies.

Ainsi, le ballet classique comporte des exercices et des postures qui défient l’anatomie humaine. Par conséquent, au fur et à mesure de la pratique, le danseur élargit ses compétences techniques. En outre, des changements commencent à se produire au niveau physique.

Changements corporels produits par la danse classique

  1. Perte de poids

    La danse est un type d’exercice d’aérobie. Cela signifie que c’est suffisamment énergique pour augmenter le rythme cardiaque et respiratoire. Si vous le pratiquez de manière régulière, vous pouvez perdre du poids comme tout autre type d’exercice.

    La danse classique comporte de nombreux exercices cardiovasculaires pour développer l’endurance du danseur. Selon la danseuse professionnelle Barbara Craddock, le ballet peut brûler plus de calories que d’autres types de danse telles que la salsa ou la danse de salon.

  2. Une plus grande force dans les pieds

    Les danseurs doivent travailler toutes les zones de leur corps afin de pouvoir réaliser les mouvements et les postures nécessaires pour danser. Les extrémités qui sont le plus souvent sollicitées sont les pieds. En effet, les postures et les chaussures exigent d’acquérir beaucoup de force.

    Lisez également :
    Comment obtenir un corps fonctionnel ?

    Une danseuse classique en train de s'entraîner

    Des postures comme le relevé sur pointe modifient l’aspect des pieds.

    Ainsi, les pieds des danseurs peuvent acquérir beaucoup de force, de flexibilité et d’agilité. Cependant, cela peut entraîner des cors, des ampoules, une usure des os, un œdème, les orteils en griffedes douleurs de la voûte plantaire, une sésamoïdite ou une métatarsalgie.

  3. Posture

    La danse travaille les muscles qui contrôlent la posture selon la danseuse professionnelle Christina Chitwood. Pour cela, les muscles situés autour de la colonne vertébrale se contractent pour maintenir la posture.

    Le danseur doit s’habituer à maintenir cette position malgré la fatigue qui peut parfois surgir. Cela peut entraîner un léger verrouillage, y compris lorsqu’il n’est pas en train de s’entraîner.

    Les postures de ballet classique stimulent les muscles centraux (abdomen et dos) tout comme les muscles autour de la colonne vertébrale. Au fur et à mesure de l’entraînement des danseurs, ils obtiennent une meilleure posture et un meilleur tonus musculaire.

  4. Équilibre et coordination, compétences clés dans la danse classique

    Tous les types de danse améliorent l’équilibre et la coordination, bien que certains le font mieux que d’autres. Dans le cas de la danse classique, on demande au danseur de maintenir son centre d’équilibre stable pour s’assurer qu’il ne perde pas ses pas en tournant.

    La danse provoque un changement positif en ce qui concerne la proprioception et le développement psychomoteur. Les pas de deux, pas de trois et la danse en groupe reposent en grande partie sur la coordinationEn effet, tous les danseurs doivent être synchrones entre eux pour que la performance soit efficace.

  5. Des muscles tonifiés et plus forts

    La danse est particulièrement bonne pour les muscles des jambes et des fesses. Elle fait également travailler les hanches, les bras, le bas du dos et l’abdomen. Au fur et à mesure que s’améliorent le tonus musculaire et la souplesse, les danseurs peuvent constater un soulagement des douleurs de dos et une augmentation de l’endurance.

    Des filles en train de s'entraîner

    Toutefois, le niveau d’exigence est si élevé dans le ballet que les danseurs peuvent souffrir de cors, d’usure musculaire et de lésions. Ils doivent ainsi s’habituer à côtoyer des douleurs constantes en dépit des bénéfices précédemment évoqués, comme la force et la tonification des fibres musculaires.

La danse classique comme sport

Au fil du temps, le ballet a modifié plusieurs de ses caractéristiques. Parmi celles-ci, l’exigence de performance physique du danseur. Aujourd’hui, on aspire à ce que les artistes de danse classique aient un bon rendement physique et artistique.

La danse classique peut ainsi être considérée comme un art sportif. Cela est dû à tous les exercices que les danseurs doivent réaliser et à l’état physique qu’ils doivent atteindre pour danser.

Le ballet est une discipline d’élite qui exige de la persévérance, de l’amour et de la constance pour avoir une bonne performance. En outre, il faut beaucoup de patience pour surmonter les changements du corps.

  • Christina Chitwood’s Performance; Top 5 Ways Dance Improves Performance in Everyday Life; Agosto 2010.
  • Dancescape; Benefits of Dancing & Quick Tips for Staying Healthy; Barbara Craddock; Abril 2006.
  • University of Galicia: Posture
  • Ed Yong. 2009. Ballet postures have become more extreme over time.