Analyse du jeu de James Harden

Le potentiel qu'il dégage au sein de la piste, ajouté au grand pouvoir d'attraction qui l'entoure et à son charisme - certainement lié à sa barbe -, nous oblige à lui dédier quelques lignes, pour vous parler du style de jeu de The Beard.
 

Lorsque nous parlons de James Harden, nous faisons référence à l’un des meilleurs joueurs actuellement en NBA. Ce n’est pas en vain, saison après saison, qu’il se bat dans la course pour obtenir le titre du meilleur joueur, obtenant la deuxième place dans les années 2014 et 2017.

La principale caractéristique offensive du numéro 13 de Houston est sa capacité à trouver le panier adverse, de n’importe où sur la piste et au moment qu’il choisit. C’est sans aucun doute une qualité dont tous les joueurs ne peuvent pas se vanter.

Un coup de vent en attaque

Cet énorme avantage, ajouté à son incroyable agilité au moment de se débarrasser de son défenseur, en fait un joueur très difficile à défendre par l’équipe adverse.

Ce sont ces deux qualités qui font que Harden offre des performances de 30, 40 et même 50 points, il est même allé au-delà plusieurs fois. Nous pouvons le le cataloguer comme ayant une bestialité authentique.

Son répertoire en attaque est immense, mais il est intéressant de noter la facilité avec laquelle la défense rivale se brise avec son crossover subtil – la majorité des défenseurs de la ligue le sait -, ainsi que son recul que l’on pourrait qualifier d’élégant. Celui lui permet de se libérer en à peine une position.

Points faibles de James Harden.

Tout pour la cause

Ironiquement, cela semble être un bon titre pour définir le grand talon d’Achille de James Harden : sa défense.

Il ne fait aucun doute que James Harden apporte beaucoup à son équipe, étant capable de gagner des matchs pratiquement seul. Mais demandez à Ricky Rubio, et il vous dira qu’il est assez pauvre dans sa contribution à la section défensive.

Harden a sûrement l’un des meilleurs atouts de tous les joueurs qui ont traversé la NBA, et plus si l’on considère le grand joueur qu’il est.

Le fait qu’il soit l’un des meilleurs joueurs en ligne d’attaque est incontestable, mais cela s’inverse proportionnellement concernant sa défense.

Cela signifie que nous voyons souvent Harden marquer, laissé seul sous le panier pour lui permettre de marquer facilement. Lorsque son adversaire tente de marquer, il ne fait pas d’efforts particuliers pour le défendre.

Son deuxième point faible, moins frappant que le précédent, réside dans les nombreux revirements que James Harden réalise par match.

L'attaque de James Harden.

Beaucoup n’hésitent pas à le qualifier de joueur qui devrait être plus précis lors de la sélection de ses passes. Et éviter d’être aussi impulsif en recherchant la meilleure option à chaque moment pour assister ses coéquipiers.

 

Surtout si l’on prend en compte le grand nombre de ballons qui passent entre ses mains. Et l’importance d’une bonne passe pour réaliser un panier.

Tout cela fait qu’il est assez fréquent de voir la direction des Houston Rocket prendre la défense de leur joueur officiel. En cherchant à faire taire les critiques externes qui sont exprimées sur sa défense.

S’ils veulent faire de leur équipe un adversaire évident de la ligue, car il semble qu’ils y seront une saison de plus, ils auront besoin d’un engagement sérieux de la part de Harden en défense. Qui doit mettre de côté cette passivité.

James Harden, un champion

Depuis son arrivée à Houston en 2014, il a réussi à se débarrasser du sixième rôle qu’il semblait avoir à OKC pour devenir le joueur emblématique d’une équipe championne.

Points forts de James Harden.

Il semble clair que Harden a quitté cette équipe pour gagner plus d’argent. 80 millions en 5 ans, contre 54 offerts par Oklahoma. Il voulait être un champion et réussir dans une équipe qu’il dirige.

De quoi les Rockets de Houston ont-ils besoin pour gagner ?

 

Il est possible qu’un joueur qui accompagne Harden, comme Chris Paul, est besoin d’un investissement salarial plus important. Cependant, ce dont ils ont vraiment besoin, c’est que James Harden mette ses batteries à la défense.

En particulier dans les matchs éliminatoires qui sont décidés par des détails. Et qu’il cesse de se concentrer uniquement sur le fait de mettre la balle dans le panier. Nous savons déjà qu’il y arrive très bien.

S’il réussit à faire cela, nous verrons James Harden prendre sa retraite avec plusieurs médailles de champion, et probablement avec plusieurs titres de MVP sur son palmarès.