La carrière de Diego Simeone

8 août 2019
Avec la sélection argentine ou avec l'Atleti, le "Cholo" a laissé une marque indélébile. On se souvient également de lui dans d'autres clubs pour son passé de joueur ou d'entraîneur.

Diego Simeone, surnommé El Choloest une emblème de l’Atlético de Madrid et une figure du football argentin. Il a obtenu plusieurs titres historiques que ce soit en tant que joueur ou entraîneur, avec le style nerveux et agité qui le caractérise tant. Revoyons l’histoire de l’une des hommes les plus importants du football espagnol et international d’aujourd’hui.

Diego Simeone comme joueur

Ses débuts en Argentine

Le Cholo a fait ses premiers pas dans le football professionnel au club Velez Sarsfield (Argentine). Il a commencé dans la première division de cette équipe en 1987, à seulement 17 ans. On l’a surnommé El Cholo en raison de sa ressemblance avec Carmelo Simeone, un joueur du club dans les années 1950.

Simeone a toujours été un joueur très dynamique, dévoué et avec un jeu aérien admirable. Bien qu’il jouait en tant que milieu défensif, il a su se placer sur les côtés et contribuer au jeu offensif des équipes dans lesquelles il a joué. De fait, en 82 matchs avec Velez, il a mis 15 buts, un nombre plus qu’acceptable pour un milieu. Dans presque toutes ses équipes suivantes, il a pu maintenir une moyenne de buts marqués similaire.

Parcours en Europe

À 20 ans, il a été transféré à Pise en Italie. Après deux ans dans le club italien, le Séville FC -dirigé par l’Argentin Carlos Bilardo- l’acheta pour l’équivalent d’un peu plus d’un million d’euros.

Il reste deux ans dans le club andalou, où il joua avec Diego Maradona. La qualité de son jeu lui a permis de faire un grand pas dans sa carrière.

Simeone avec Diego Maradona
Image : eurosport.com

Ni même Simeone n’aurait imaginé qu’en 1994, son arrivée à l’Atlético de Madrid -pour 450 millions de pesetas, soit envion 2, 5 millions d’euros actuellement- marquerait l’histoire du club des colchoneros (des « matelassiers »).

Il venait d’arriver dans un club qui coulait souvent vers la moitié du classement. Néanmoins, en seulement trois saisons, il est devenu une idole. Il est devenu le capitaine de l’équipe championne de la Ligue et de la Copa del Rey pendant la saison 1995/1996.

Son parcours en Europe a continué à l’Inter de Milan. Il y a gagné une coupe UEFA. Ensuite, il s’est rendu à Lazio (à Rome). Il y a obtenu une Scudetto, une coupe d’Italie, une supercoupe d’Italie et une supercoupe d’Europe.

Entre 2003 et 2005, il est passé à nouveau par l’Atlético de Madrid, mais pas avec le succès de la première fois. Il a fini sa carrière en jouant en Argentine pendant un an dans un club dont il a avoué être fan depuis toujours : le Racing Club d’Avellanada.

La sélection argentine et Diego Simeone

Des sélections jeunes jusqu’à la plus grande, Simeone a consacré de nombreuses années de sa vie à la sélection argentine. Il a justement fait partie de cette équipe pendant 14 ans. Il a disputé 106 matchs -et a même été en tête des statistiques. En effet, il a marqué 11 buts et a gagné 4 titres :

En outre, Diego Simeone a participé à trois coupes du monde : États-Unis en 1994, France en 1998 et Corée en 2002. Il a en outre obtenu une médaille de bronze aux Jeux olympiques d’Atlanta en 1996.

Diego Simeone, un entraîneur différent

Si aujourd’hui, on l’associe à un style de jeu conservateur, puissant et défensif, ses débuts en Argentine étaient tout autres. Sa première expérience en tant qu’entraîneur était dans son bien-aimé Racing Club. Il a d’ailleurs exercé cette responsabilité quelques jours après son départ en retraite en tant que joueur.

Après être sorti d’une situation compromettante pour maintenir le club en première division, le Cholo part entraîner dans le club Estudiantes de la Plata. Avec Juan Sebastien Veron, ils ont obtenu un titre local dans cette équipe après 23 ans de calme plat.

De même, il a réussi une saison histoire de buts dans le derby de la ville face à Gimnasia et Esgrima de la Plata (7-0).

Il a rejoint ensuite River Plateoù il a obtenu des résultats mitigés. Il a d’abord reçu un coup dur. Le club a été éliminé de la Copa Libertadores avec deux buts de plus et deux joueurs de plus que San Lorenzo.

Néanmoins, quelques semaines après, le club a été sacré champion du tournoi argentin. Il a fini par abandonner le club avant la fin de l’année, dans un tournoi qui verra River finir dernier pour la première fois de son histoire.

Son passage en Argentine s’est conclu par un passage rapide par San Lorenzo de Almagro (2009/2010) et un crochet par le Racing, où il n’a pas non plus obtenu d’excellents résultats. Pendant ce temps, il est également passé par le club Catania en Italie où il a permis de descendre dans la division inférieure pendant la saison 2010/2011.

Arrivée à l’Atleti et début d’une ère dorée

En 2011, et à nouveau avec un Atlético qui ne parvenait pas à monter dans la ligue espagnole, Simeone réapparaît au stade Vicente Calderon. Il le fait à cette occasion comme directeur technique.

L'entraîneur Diego Simeone
Image : Antena 2.

Dès lors, le club vit ses meilleures heures. Il est non seulement parvenu à se glisser dans le clasico Barcelona-Real Madrid mais a également décroché le titre local lors de la saison 2013-2014.

La même année, l’Atleti a joué la finale de la Champions League UEFA ni plus ni moins contre son adversaire historique. Malgré son avantage pendant presque toute la durée du match, Sergio Ramos est parvenu à égaler à la 93e minute. Le Real Madrid gagne pendant les prolongations.

Cela n’entache en rien la campagne historique puisqu’une revanche aura lieu pendant la saison 2015/2016. Les deux clubs madrilènes s’affrontent à nouveau au stade Giuseppe Meazza à Milan. L’Atletico s’incline à nouveau devant le Real Madrid, cette fois pendant les penaltys.

Pour tout cela, pour sa mentalité de gagnant et son incroyable désir de dépassement, Diego Simeone est et sera une figure éternelle non seulement de l’Atletico de Madrid mais également du football espagnol et argentin. Heureusement, le Cholo a encore de longues années devant lui pour que nous en profitions.

  • Historia: ¿Te acuerdas de cuándo llegó Siemone al Atlético de Madrid? – HD. YouTube La Liga Santander. 11 de septiembre de 2014.
  • Diego Simeone. Wikipedia. Disponible en: https://es.wikipedia.org/wiki/Diego_Simeone#Debut