Les mascottes des Coupes du monde de football

Les mascottes des Coupes du monde de football sont apparues pour la première fois en Angleterre en 1966, avec le chien Willie.
 

Tout le monde veut savoir qui sera la prochaine mascotte de la Coupe du monde, avant même le coup d’envoi du plus grand événement du football mondial. La première fois qu’un personnage est apparu dans les stades fut en Angleterre en 1966, et chaque année cela s’est répété. Voici les mascottes des mondiaux de football.

Qui étaient les mascottes des Coupes du monde de football ?

Certains sont des animaux, d’autres des personnages typiques du pays organisateur. En réalité, d’une manière ou d’une autre, ils représentent le lieu où se déroule la compétition. Parmi les mascottes les plus célèbres, nous pouvons citer :

1. World Cup Willie

Egalement appelé Willie, il est resté dans la mémoire de tous les supporters de football depuis son apparition en Angleterre en 1966. Il s’agissait d’un lion avec la chemise du Royaume-Uni. Son nom fut aussi utilisé pour le thème officiel de la compétition, interprété par Lonnie Donegan.

World Cup Willie, la mascotte du mondial d'Angleterre.

2. Naranjito

De nombreux espagnols se souviennent de cette mascotte mondiale, avec sa couleur orange et son maillot de l’équipe nationale espagnole, qui portait un ballon sous le bras gauche. Peut-être que tout le monde ne sait pas que cette mascotte du football fut choisie en hommage au fruit typique qui pousse dans la région de Valence et de Murcie.

Naranjito, la mascotte de la coupe du monde en Espagne.

Le choix de Naranjito a suscité plus de commentaires négatifs que positifs. Mais il est progressivement devenu plus populaire et aimé dans son pays.

3. Ciao, l’une des mascottes de football les plus critiquées

Lors de la Coupe du Monde de Football d’Italie en 1990, nous avons découvert cette mascotte légèrement étrange, formée par des cubes aux couleurs du drapeau italien -rouge, blanc et vert- avec un ballon en guise de tête.

Ciao, la mascotte italienne de la coupe du monde de football.

C’est sans aucun doute la mascotte la plus critiquée des mondiaux de football, car il s’agissait d’un objet inanimé.

4. Striker

Créé par les studios d’animation de la Warner Bros, il s’agit de la mascotte de la Coupe du monde de football des Etats-Unis en 1994. Striker était un chien humanisé, portant une chemise blanche avec des manches rouges et un pantalon bleu (les couleurs du drapeau américain). En outre, il se promenait partout avec un ballon.

Striker, la mascotte du mondial aux Etats-Unis.

5. Footix

Les français ont utilisé leur symbole national, le coq, pour choisir la mascotte du mondial qui s’est déroulé en 1998. Footix fut conçu à l’issue d’un concours et le créateur était Fabrice Pialot. Quant à son nom, il fut choisi par vote de la population (les autres options étaient Zimbo, Houpi, Gallik et Raffy).

Footix, parmi les mascottes du football

Selon ses créateurs, Footix avait une personnalité audacieuse, sportive et forte, il rayonnait de joie et était plein de confiance. D’autre part, ce coq était vêtu de bleu et portait l’inscription ‘France 1998’ sur sa poitrine.

6. Zakumi, l’une des mascottes de football les plus appréciées

Une autre des mascottes les plus appréciées de la Coupe du monde est un léopard africain anthropomorphe avec des cheveux verts. Il a été choisi pour représenter l’Afrique du Sud en 2010. Son créateur était originaire de la Ville du Cap.

Zakumi, la mascotte du mondial de football d'Afrique du Sud.

Par ailleurs, le nom Zakumi est un dérivé de ZA -le code ISO pour Afrique du Sud- et de « kumi » qui signifie « dix » ou « viens ici » dans les dialectes africains. Les couleurs de cette mascotte sont semblables à celles qui représentent les sélections sud-africaines, comme celles du rugby ou du football. Au lieu de porter le maillot du pays, ils ont opté pour une chemise toute blanche.

7. Fuleco

Au Brésil 2014, nous avons également pu découvrir une mascotte en lien avec la faune typique du pays organisateur. Dans ce cas, un tatou brésilien à trois bandes. D’autre part, le nom Fuleco est une combinaison entre football (« Ful ») et écologie (« Eco »).

Fuleco, parmi les mascottes de football

Cette mascotte est un défenseur de l’écologie et, bien évidemment, elle fait la promotion du sport. Elle adore la musique brésilienne et son alimentation se base sur des fruits, des légumes et des graines. En outre, les couleurs de Fuleco sont le bleu (dos), et le jaune (devant), qui forment le drapeau brésilien avec le pantalon vert.

8. Zabivaka

Lors de la dernière Coupe du Monde, nous avons découvert ce loup anthropomorphe qui portait un maillot blanc avec des manches bleues, ainsi que des lunettes de soleil rouges en hommage aux couleurs du drapeau local.

Zabivaka -image de couverture de l’article- a été conçu par une étudiante du nom de Ekaterina Bocharova et sélectionné par vote en ligne. Lors du concours, le loup a remporté 53 % des voix, laissant derrière lui le tigre (27 %) et le chat (20 %). Son nom signifie « petit buteur » en russe.

Enfin, parmi les autres mascottes des mondiaux de football, on peut également citer : Juanito (Mexique 1970), Tip et Tap (Allemagne 1974), Gauchito Mundialito (Argentine 1978), Pique (Mexique 1986), Los Spheriks (Corée-Japon 2002) et Goleo VI (Allemagne 2006).

 
  • Cristancho, A. Mundial Rusia 2018, historia de las mascotas de los mundiales. Junio de 2018. Canal 13.  https://canaltrece.com.co/noticias/mundial-rusia-2018-historia-mascotas-de-los-mundiales/
  • Marino, J. M. Las mascotas, Mundial por Mundial. Olé. Junio de 2018. https://www.ole.com.ar/fuera-de-juego/mascotas-mundial-mundial-inglaterra-rusia-2018_0_S1Y2IJnem.html