Ángel Nieto : génie, dévouement et rapidité

21 février 2019
La moto espagnole vit un âge d'or en termes de résultats et de présence en MotoGP, mais nous le devons en grande partie à un prédécesseur et champion comme l'a été Ángel Nieto

Ángel Nieto est une icône du monde de la moto. Ses débuts n’ont pas été faciles car il a dû surmonter de nombreux obstacles pour atteindre le sommet. Plus tard, il est devenu l’un des pilotes les plus aimés de son écurie, car sa vie a toujours été liée à la moto.

C’est pour cette raison que sa mort a été un coup de massue pour tous dans le monde du deux roues et pour l’Espagne, le pays dans lequel Nieto s’intéressa à la moto et aura plus tard la meilleure carrière au monde.

Passons en revue la biographie d’un pilote primé et aimé de toute part. Malgré l’accident fatal qui a mis fin à ses jours, Ángel Nieto continuera d’être présent au Championnat du Monde MotoGP et dans la mémoire des fans.

Il est impossible qu’il en soit autrement, puisque peu de pilotes ont autant participé aux championnats du monde de moto que lui.

Ángel Nieto

Débuts difficiles

La vie de Ángel Nieto est un exemple de lutte et de dépassement de soi. Le pilote de Zamora, qui est né dans une famille très humble, savait déjà depuis tout petit que sa passion était les deux roues.

Dans une première tentative de rapprochement avec le monde de la moto il a déménagé à Barcelone à seulement 14 ans. Rencontrer Paco Bultó a été décisif pour sa carrière sportive, même si celle-ci a débuté de tout en bas. Du nettoyage des vélos à changer les lits et préparer les repas jusqu’à être mécanicien.

Si vous voulez en savoir un peu plus sur la vie passionnante de ce pilote nous vous recommandons ce documentaire.  Une vidéo au cours de laquelle Ángel Nieto et ses proches collaborateurs passent en revue son enfance et sa carrière sportive.

Bien sûr, si vous commencez à le regardez, vous ne pourrez que le regarder en entier, car la vie de Nieto fait partie de celles qui vous fascinent.

Champion de moto

Sa première opportunité en tant que pilote est arrivée en 1964 aux mains du Derbi. La première saison est très difficile pour le jeune Nieto en raison de longs transferts et d’un grave accident. Jusqu’en 1969, il ne pilote pas pendant une saison complète et est proclamé ensuite champion du monde dans la catégorie 50cc.

Il convient de noter qu’à cette époque le monde de la moto était à peine connu en Espagne, c’est pourquoi pratiquement personne ne se rend compte qu’un Espagnol a été un champion.

A partir de ce moment-là, le phénomène Nieto commence à prendre un tournant. Il a remporté 6 titres mondiaux dans la catégorie 50cc et 7 titres dans la catégorie 125cc. Des succès qu’aucun pilote espagnol n’avait encore réussi à surmonter.

Au même moment, l’Espagne franquiste commence à faire écho et d’autres pilotes peuvent se lancer en compétition. Grâce aux succès de Nieto, la moto en Espagne est devenue l’un des sports les plus suivis.

Ángel Nieto

Une vie dédiée à la moto

Bien qu’Ángel Nieto ait pris sa retraite à la fin de la saison 1986, sa vie a toujours été liée à la moto. L’année suivante, en 1987, il a fondé sa propre équipe de course, même si elle n’a disputé que deux saisons. Dans les années 90, il occupa le poste de directeur sportif dans différentes catégories et contribua à aider de jeunes promesses, notamment espagnoles.

De plus, Ángel Nieto a fait partie de l’équipe de retransmission MotoGP pendant plus de deux décennies. Avoir l’expérience et les connaissances d’un champion comme lui était un luxe pour les fans espagnols.

Bien que la Coupe du monde ait été retransmise sur deux chaînes différentes pendant plus de 20 ans, Nieto a continué à travailler en tant que commentateur jusqu’à ce que la visualisation de ce sport soit payante.

Une fin malheureuse

La mort d’Ángel Nieto a pris tout le monde par surprise. Le pilote conduisait un quad sur l’île d’Ibiza quand il a été victime d’un accident dans lequel une autre voiture a été impliquée. Ángel Nieto, qui ne portait pas son casque correctement, a été touché et a subi une grave blessure à la tête.

Le pilote a été conduit dans un hôpital d’Ibiza où il a été opéré de toute urgence. Une semaine plus tard, le 3 août 2017, Ángel Nieto est décédé à la suite des blessures.

Aujourd’hui sa famille se bat toujours pour rouvrir le dossier et n’arrête pas d’essayer de faire justice. Ils soutiennent le fait que le pilote qui a frappé le quad n’a pas respecté la distance de sécurité minimale et est donc le principal responsable de la mort du pilote.