6 routes de montagne en Espagne

· 4 juin 2019
La montagne est l’une des ressources que nous exploitons le moins. Il s’agit de l’environnement idéal pour faire du sport, se détendre et profiter de paysages que nous ne voyons pas tous les jours en raison de la routine, du travail et de nos différentes occupations.

Il existe tellement de routes de montagne en Espagne qu’il faudrait un livre complet pour rassembler toutes les options offertes par la géographie de la péninsule ibérique.

Nous décrirons néanmoins brièvement certaines d’entre elles dans cet article. Chacune d’elles se distingue par ses caractéristiques particulières, par sa difficulté ou ses dangers, sa beauté et sa composante artistique, son histoire, etc. Toutes possèdent une particularité intéressante pour ceux qui souhaitent explorer la nature des monts et des montagnes.

El Caminito del Rey
routes de montagne

Le fleuve Guadalhorce se situe dans la province de Malaga. Il s’y trouve ce sentier particulier, le Caminito del Rey, nommé ainsi pour la visite que réalisa en 1921 le monarque Alfonso XIII.

Il fut construit pour un besoin pratique. Au cours des deux premières années du 20e siècle, la société Hydro-électrique del Chorro ouvrit un accès pour ses travailleurs en raison de travaux.

Ses particularités sont les dangereuses passerelles qui prédominent sur le parcours. Près de trois kilomètres sur 7,7 se composent en effet de passerelles. Il faut entre trois et quatre heures pour les parcourir dans une promenade à sens unique. Le retour se réalise en effet en bus.

Ce Caminito del Rey est l’un des itinéraires de montagne les plus célèbres en raison du défi que constitue le passage par ces passerelles peu solides. Une activité que nous ne recommandons pas aux débutants .

Les galayosLes galayos

Cet itinéraire se trouve dans la Sierra de Gredos, province d’Ávila. Il s’agit de l’une des routes de montagne les plus recherchées par les vétérans en raison de ses hauts sommets. Sa destination finale est le Pico de Mira, qui culmine à 2 343 mètres. Il devient évident en arrivant au sommet que l’effort en valait la peine. La vue offerte est en effet extraordinaire.

Le lieu se compose d’élévations orographiques pointues. Le nom de Galayo fait référence à « un rocher nu s’élevant dans une colline », en langue arabe. Ses 11 kilomètres peuvent se parcourir en environ six heures de marche. Il existe par ailleurs des options pour le faire en vélo.

La route de Charles Vroutes de montagne

La route que Charles V d’Allemagne parcouru au XVIe siècle sur le trajet de Cáceres est l’une des routes de montagne en Espagne qui permettent au randonneur de reproduire des traversées historiques. En 1557, le monarque quitta Tornavacas et Jarandilla de la Vera pour se rendre au monastère de Yuste. Il y vécu les derniers moments de sa vie.

La route est magnifique en raison de sa géographie pleine de monuments, de rivières et de végétation autochtone. Ces 25 kilomètres se parcourent en huit ou neuf heures. Il présentent d’importantes ascensions, réservées uniquement aux personnes expérimentées.

La forêt d’Omaroutes de montagne

Il s’agit de l’une des plus belles routes de montagne en Espagne grâce à son caractère artistique. Elle se situe à Vizcaya. Nous connaissons également cet endroit comme la forêt peinte. Elle se compose d’endroits où Agustín Ibarrola intervint artistiquement sur de grands arbres.

Cet artiste a peint en effet les troncs avec des bandes de couleurs et d’autres formes géométriques. Ils forment, selon la perspective, des ensembles cohérents. Il s’y trouve 47 formes différentes. La forêt se situe dans la vallée d’Oma, accessible depuis les grottes de Santimamiñe à Kortezubi.

Le sentier est rempli d’une végétation abondante et magnifique. Il fait environ sept kilomètres, lesquels se parcourent en deux heures environ. Ceci en prenant en compte le temps nécessaire à la contemplation des lieux.

Peña Trevinca

Dans la province de Zamora se trouve le lac Sanabria, situé dans le parc national du même nom. Il s’agit du plus grand de la péninsule ibérique.

Le parcours proposé, très sain, part de la Laguna de los Peces jusqu’à Peña Trevinca. Le parcours totalise 24 kilomètres entre l’aller et le retour, qui se réalisent en huit heures environ. Il est spécialement conçu pour les randonneurs très expérimentés. Il convient par ailleurs de profiter du paysage grandiose où apparaissent canyons, vallées accidentées et villages ruraux.

Cueva de los Chorrosroutes de montagne

La naissance du fleuve Mundo est une autre des routes de montagne dignes d’intérêt pour les bons randonneurs. Il s’agit d’une impressionnante grotte dont la hauteur de plus de 100 mètres où les eaux de pluie et la neige retombent de manière impressionnante. Nous la connaissons sous le nom de Cueva de los Chorros.

La splendide cascade compense la difficulté du parcours, même s’il ne s’agit pas d’un itinéraire trop difficile à effectuer. Ses quatre kilomètres aller-retour valent la peine lorsque nous parvenons au bout du parcours. Cette route génère en effet une certaine adrénaline lors de la raide ascension en raison de l’obscurité qui y règne et de l’étroitesse des chemins en pente.

L’aventure peut en outre se réaliser en deux heures et demie de randonnée. Nous déconseillons de pénétrer à plus de 150 mètres à l’intérieur de la grotte pour éviter de se perdre ou de se blesser.