Le rameur, un sport cardio méconnu

21 décembre 2018
Le rameur est devenu extrêmement populaire car, en plus de tous ses avantages, il peut être plié et rangé dans n’importe quel coin de la maison et peut être utilisé à différentes fins.

Vous avez peut-être aperçu un appareil étrange dans un coin de la salle de sport, avec une forme allongée et un bruit intriguant. C’est bien un rameur, une alternative complète au travail de force, qui allie agréablement résistance et cardio de manière fonctionnelle et innovante.

Schématiquement, le rameur consiste en un siège avec une poignée attachée à une chaîne avec des engrenages qui nous permettent de simuler le mouvement que nous ferions par cette activité dans l’eau. Pour que cela fonctionne, nous devons appliquer une force en tirant et en poussant.

Comment fonctionne le rameur ?

rameur-cardio

Pour l’utiliser, nous devons commencer par nous asseoir et nous assurer que notre tenue vestimentaire est appropriée. Nous devons être en mesure de bouger librement, sans risque que nos vêtements ne se coince dans l’appareillage.

Ensuite, placez vos pieds sur les pédales. Pour ce faire, vous devrez l’ajuster en fonction de la taille de votre pied, la bande devrait être au milieu. Enfin, il ne vous restera plus qu’à étirer et fléchir les jambes pour vérifier que tout va bien pour le siège puis, enfin, se mettre en position.

En ce qui concerne les mouvements, nous commençons avec les jambes fléchies et les bras tendus. Ensuite, nous inversons le mouvement bras jambes : une fois que nous atteignons l’extension complète des jambes, nous poussons avec les bras. Pour revenir au début, commencez par étirer les bras, puis fléchissez les jambes.

Avec quels muscles travaillons-nous ?

Le rameur est un appareil hautement fonctionnel : nous travaillons avec plusieurs groupes musculaires qui sont également ceux que nous sollicitons pour nos tâches et activités quotidiennes. Les muscles qui sont travaillés grâce au rameur sont les suivants :

Les quadriceps

Le mouvement de flexion et d’extension des jambes induit le travail de plusieurs groupes musculaires des jambes ; parmi eux, les quadriceps. Ce dispositif exige non seulement que le train supérieur soit en train de ramer, mais qu’il soit également nécessaire de pousser avec la puissance des jambes. En plus des quadriceps, il renforce également les fesses et les ischio-jambiers.

Les dorsaux

Bien sûr, l’un des groupes musculaires responsable de ce type d’exercice sont les dorsaux. Lorsque nous ramons, nous travaillons les dorsaux moyens avec l’aide d’autres muscles, que nous décrirons ensuite.

Les trapèzes et rhomboïdes

Le travail des trapèzes et rhomboïdes impliqués par l’usage d’un rameur présente de nombreux avantages. Premièrement, ils améliorent la posture des épaules et du dos. En outre, le rameur étire le dos et permet d’éviter les douleurs.

Les abdominaux

Les abdominaux, ainsi que le muscle érecteur du rachis, bénéficieront également de l’utilisation du rameur. En allongeant le dos, nous allons exercer ce groupe de muscles.

Autres muscles du haut du corps

Dans ce dernier groupe, nous inclurons les pectoraux, les deltoïdes, les biceps et les triceps. Tous s’exercent avec le mouvement des bras que cet artefact exige.

Rameur : avantages

usage-rameur-salle-de-sport

Le point positif majeur de cette machine est que son utilisation est simple et que tout le monde peut faire de l’exercice avec. En outre, nous pouvons également souligner plusieurs des vertus impliquées dans son utilisation.

Le premier concerne la dépense de calories. Ceci est dû en grande partie au fait que cela nécessite un travail constant de la part d’un grand nombre de groupes musculaires dans les parties inférieure et supérieure du corps. C’est un excellent travail de résistance et d’exercice cardiovasculaire.

D’autre part, l’absence d’impact et le fait qu’il n’est pas nécessaire de porter des charges rendent les blessures quasi impossibles lors de l’utilisation. En outre, il est très utile d’effectuer un travail de régénération quelques jours après la pratique sportive.

Enfin, il convient également de mentionner que c’est très amusant. Comme c’est un nouvel exercice, de nombreuses personnes sont impatientes de l’essayer et d’améliorer leurs performances.

Erreurs communes

C’est un appareil extrêmement sûr. En fait, les risques de subir des blessures sont très faibles. Cependant, certaines erreurs doivent être évitées lors de son utilisation :

Tirez avec vos bras avant d’étendre vos jambes. Cela fera en sorte que l’impulsion tout entière soit prise avec la force des bras, alors qu’en fait ce sont les jambes qui devraient nous permettre d’appliquer plus de force à la machine.

Amenez les genoux de manière exagérée vers l’extérieur en pliant les jambes.

Tirez le dos et ramenez la rame vers le menton beaucoup trop fortement.

Étirez vos jambes et laissez vos bras en avant. Cela peut provoquer des blessures au dos, qui se tordra au moment de ramer vers vous. Les mouvements des jambes et des bras doivent être coordonnés.

En conclusion, le rameur est une nouvelle possibilité que tout athlète devrait essayer. Ses avantages sont énormes, ses dangers presque nuls et, si cela ne suffisait pas, c’est un superbe nouveau défi.