Salle de sport old school VS salle moderne

23 juillet 2019
Lors du choix d'un service ou d'un produit, les consommateurs possèdent une grande variété. Nous analyserons aujourd'hui les caractéristiques des salles de sport de la vieille école et les salles modernes.

Chaque sportif a ses goûts personnels, non seulement pour choisir une activité mais également une infrastructure où la réaliser. L’ambiance favorable entraînera des bénéfices au niveau psychologique pour la réalisation de l’entraînement. Le débat est lancé : salle de sport old school VS salle moderne.

Le choix d’une salle de sport est important pour l’évolution d’un individu, et non seulement par l’aspect de l’infrastructure. Le choix se base également sur les camarades avec lesquels on partagera l’espace. Les interactions qu’aura le sportif avec eux auront des impacts négatifs ou positifs sur lui.

Le classique ou l’actuel ?

Ce choix repose sur d’innombrables aspects qui nous feront pencher pour une salle plutôt qu’une autre. Néanmoins au sein de la musculation ou du fitness, nous pouvons établir deux modèles de base :

  • Salle old school ou de la vieille école.
  • Salle moderne – mégacentres sportifs.

Pour citer un exemple pour chaque modèle, rappelons-nous de Jack Lalanne à Oakland, aux États-Unis qui inaugurait sa première salle de sport dans les années 1930. Ou la salle old school balnéaire à Santa Monica, où se sont entraînés des stars du culturisme tels qu’Arnold Schwarzenegger ou « The Rock ».

À l’opposé se trouvent les grandes entreprises qui, en voyant le succès d’un tel business, ont fondé avec succès des macrocentres internationaux de fitnessNombre d’entre eux se trouvent dans de nombreux pays à travers le monde.

Salle old school

C’est dans ces établissements qu’a commencé la fabuleuse histoire du fitness et du culturisme, avec quelques caractéristiques spéciales qui ont évolué au fil du temps. Voici ses caractéristiques :

Des machines rudimentaires

Ne croyez pas que cet aspect représente un inconvénient. Le système excessif de poulies des machines actuelles offre parfois trop de facilité au sportif. Toutefois, l’utilisation de vieilles machines, y compris un peu plus dures avec leur âge, entraîne un travail supplémentaire pour le système musculaire et osseuse.

Lisez également :
Exercices et machines à éviter à la salle de sport

Un homme en train de soulever des haltères

Décoration hardcore

Si de nombreuses personnes aiment une décoration colorée et moderne, d’autres préfèrent une dureté conséquente aux exercices qu’ils vont réaliser. Accompagnés par une musique motivante, les amoureux du métal seront aux anges.

Ambiance familiale

Étant donné son caractère proche des habitants du quartier, ce type de salles favorise les rencontres entre amis et connaissances. Il s’agit d’un aspect très important pour discuter avec les êtres chers pendant les pauses.

Le travail avec des poids lourds est meilleur dans la salle old school

À l’époque de l’ouverture de ce type de salles, on n’était pas aussi informé sur les sciences du sport. C’est pourquoi le principal objectif du travail avec des poids était d’augmenter la masse musculaire grâce des ressources haltérophiles. Aujourd’hui, en revanche, on cherche d’autres alternatives avec des résultats plus spécifiques.

Des années d’expérience dans le secteur

Ces salles ont souvent ouvert dans les années 1960 ou 1970. Ainsi, si elles sont encore ouvertes, elles ont plus de 30 ans d’expérience dans le secteur. Peut-être pas sur le plan scientifique mais sans aucun doute au niveau pratique.

La salle old school offre une mensualité raisonnable

Comme elles n’appartiennent pas à de grosses entreprises mais à des entreprises familiales voire dépendantes de la mairie, le coût est adapté au salaire d’un citoyen de classe moyenne. Cela permet l’accès au sport à la plupart des citoyens.

La salle de sport moderne

L’évolution à grande échelle de la salle de sport classique est la représentation du capitalisme dans le fitness. Il s’agit désormais d’une immense structure commerciale à niveau mondial ou national, adaptée aux progrès du futur et à l’avancée sociale. Voyons de quoi elle se compose.

Décoration et équipement innovants

Le dernier cri dans le monde du fitness sont des machines et instruments d’une gamme similaire à la Ferrari dans le monde de l’automobile. Autrement dit, on utilise une infrastructure conçue par des experts pour que les utilisateurs se sentent psychologiquement en phase avec les activités pratiquées.

Une large variété d’activités

On propose de nombreuses options, à la fois de force, d’endurance, d’activités collectives ou d’entraînement personnel. On offre tout l’équipement existant sur le marché afin que l’utilisateur puisse choisir et diversifier ses activités.

Bon service client

Certes, ce type de salles ne possède pas l’atmosphère familiale d’une salle de quartier. Il est cependant courant d’encourager les valeurs de respect, d’ordre et de civisme très louables. La décoration en soi si bien pensée incite l’utilisateur à respecter des règles d’hygiène et d’harmonie avec le reste des clients.

Une femme en train de réaliser un exercice d'abdominaux

Prix élevé mais avec de meilleurs services que la salle old school

Afin que l’administration puisse entretenir ces salles, elle doit exiger une mensualité plus élevée que dans d’autres salles. Cependant, la gamme des ressources disponibles pour le client fait que l’inscription et le paiement en valent la peine.

Ouverture tous les jours

C’est un facteur très important. En effet, tout le monde n’est pas disponible pour participer aux entraînements aux horaires « traditionnels ». La flexibilité horaire peut ainsi permettre de s’entraîner le samedi et dimanche compris. Il faut souligner que certaines salles ouvrent 24h/24.

La salle old school ou moderne : chaque modèle est un monde différent

Nous avons certes distingué les deux systèmes de base. Vous trouverez cependant une infinité de modèles qui sont un mélange des deux. Cela dépend d’une infinité de facteurs, comme du budget, du lieu, etc.

Il est important de visiter les salles qui nous intéressent afin de les essayer et d’analyser laquelle nous convient le mieux. N’oubliez pas que le plus important n’est pas le lieu mais bien le simple fait de pratiquer un sport. 

  • Ayala JE, et al. Motivos de adherencia y deserción de los usuarios de los centros de ejercicio físico
    (gimnasios) de la ciudad de Manizales. [Tesis]. Manizales: Universidad de Caldas; 2008.
  • Ferreira H, et al. Utilizando Métodos de Observación para evaluar los Espacios Públicos al Aire Libre y
    la Actividad Física en Brasil. Journal of Physical Activity and Health [serie en línea] 2010 [citado 2011];
  • Pérez L, Rueda MC, Remor E. La Relación entre Niveles de la Actividad Física y la Experiencia de
    Estrés y de Síntomas de Malestar Físico. Revista Interamericana de Psicología/Interamerican Journal
    of Psychology [serie en línea] 2007 [citado 2011]; (41): 313-322. Disponible en URL: http://redalyc.
    uaemex.mx/src/inicio/ArtPdfRed.jsp?iCve=28441306