Les erreurs avec le rameur : comment les améliorer ?

Nous devons garder à l'esprit que si quelqu'un a pris la peine de créer une machine qui simule l'action de ramer, c'est parce qu'il s'agit incontestablement d'un exercice très efficace pour le développement musculaire de notre corps. A condition que nous l'utilisions correctement !
 

Il est normal de commettre des erreurs lorsque nous commençons un nouvel exercice. Cependant, il est important de se perfectionner et d’améliorer l’exécution afin de prévenir les douleurs et les lésions. Dans cet article, vous apprendrez donc à corriger les erreurs avec le rameur, prenez note !

Egalement appelé ergomètre ou rameur-ergomètre, le rameur est une machine qui simule l’action de ramer. Ceci afin de travailler le corps, ou de pratiquer l’aviron dans l’eau. Même l’utilisation de l’ergomètre est considérée comme un sport à part entière (rameur indoor).

En effet, l’ergomètre est un entraînement très populaire dans les salles de sport car il combine l’exercice de force avec un exercice cardiovasculaire. Cela permet de brûler les calories, d’accroître l’endurance et d’augmenter la force et la musculature.

Quels sont les muscles qui travaillent avec le rameur ?

Le rameur travaille plusieurs groupes de muscles. Il est essentiel de savoir lesquels et, par conséquent, de concentrer l’énergie sur ces muscles :

  • Zone abdominale
  • Tronc
  • Bras
  • Fessiers
  • Deltoïdes et pectoraux
  • Biceps et triceps
  • Quadriceps et abducteurs
Une femme qui fait du rameur en salle de sport

Erreurs avec le rameur : comment améliorer sa technique ?

L’usage de la machine du rameur est excellente pour travailler le corps de manière intégrale. En améliorant l’exécution de l’exercice, les muscles travaillent davantage, ce qui favorise leur croissance et leur bien-être. Par conséquent, éviter les erreurs avec le rameur est primordial afin de prévenir les lésions, les douleurs et, plus important encore, rendre l’exercice efficace. Prenez donc note des erreurs suivantes et essayez de les corriger !

Prendre soin de son dos

Courber le dos est une erreur très courante. Surtout quand on se rapproche des pieds. En plus d’affaiblir l’exercice, cela génère également un risque de lésion dans la zone lombaire. Il faut donc se concentrer pour maintenir une bonne posture du dos. Autrement dit, le dos doit rester droit. Ni courbé, ni arqué, il est fondamental qu’il soit droit.

Synchronisation dans les mouvements

En musique, il existe une harmonie entre les notes musicales afin d’obtenir une mélodie fluide. C’est la même chose avec le rameur. Vos membres (bras et jambes) doivent aller à l’unisson pour une bonne fluidité de l’exercice.

Une femme qui fait du rameur.

Un manque de coordination entre la flexion des genoux et des bras entraîne une mauvaise exécution de l’exercice. Il s’agit d’un travail musculaire en vain.

Manque de linéarité dans les coudes, l’une des erreurs très communes avec le rameur

Les coudes doivent être alignés avec les épaules. Si l’on positionne les coudes plus haut ou plus bas, les ligaments risquent de se blesser en raison d’une mauvaise posture. Par ailleurs, Cela concentre la tension dans le cou et en même temps dans les cervicales, ce qui pourrait provoquer une contraction musculaire excessive. C’est pourquoi, il est essentiel de garder les coudes alignés, un conseil est de les garder légèrement près des côtes.

Faire le mouvement à moitié

Un exercice qui travaille plusieurs muscles n’est pas simple, et encore moins facile. Toutefois, avec de la pratique et de la persévérance, cela est tout à fait possible. Au début, à cause de la difficulté du rameur, il est courant de s’arrêter à la moitié du mouvement. Cependant, il faut éviter à tout prix cette erreur. En effet, il est primordial d’effectuer l’exercice dans sa totalité afin d’obtenir un meilleur entraînement des muscles.

 

Ouvrir les genoux, l’une des erreurs très fréquentes avec le rameur

Lorsque l’on adopte certaines postures, nous avons tendance naturellement à ouvrir les genoux sur les côtés. Mais, c’est une position qu’il faut corriger. De manière correcte, les genoux doivent rester joints à tout moment. Ainsi, les muscles fléchisseurs travaillent correctement.

Tenir la rame au milieu

Cela ne vous semble peut-être pas très important, mais en réalité c’est essentiel. En effet, les personnes ont tendance à commettre l’erreur de tenir la rame au milieu. Autrement dit, avec les mains assez rapprochées. Cette position affecte l’alignement des bras avec les épaules.

Par conséquent, il faut tenir la rame ni trop au centre, ni trop sur les côtés, mais à un certain point qui permet l’alignement des bras avec les épaules.

Enfin, ne sous-estimez pas le rameur. Il s’agit d’une machine qui travaille le corps au maximum, alors profitez-en. La pratique est la clé pour une exécution propre et sans erreurs. Soyez créatif, imaginez que vous êtes vraiment sur un bateau en train de ramer et que vous êtes aux commandes. Grâce à la pratique, vous avez le pouvoir d’accomplir de grandes choses. Alors mettez en pratique ces différents conseils et améliorez votre technique !